Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 19:11
Ceci est un message personnel.

Dans la vie, il est parfois difficile d'exprimer ses sentiments. D'oser dire en face à nos proches ce que l'on ressent pour eux. J'ai toujours eu plus de facilité à le faire par écrit, cela me permet de dépasser ma pudeur naturelle. Je vais donc profiter de cet article pour écrire à quelqu'un qui compte beaucoup pour moi mais à qui j'ai toujours eu du mal à le dire...

 

---

 

Cher A. ,

 

Ce week-end, j’ai beaucoup réfléchi à notre relation. J’ai réalisé qu’elle a beaucoup évolué au fil des années. Quand nous étions petits, nous ne pouvions pas être dans la même pièce sans systématiquement nous chamailler. Tout le monde le savait, c’était comme ça. Après tout, ça se produit souvent à cet âge-là. Et puis, le temps est passé et nous avons grandi, découvrant que l’on pouvait être complices et même être dans la confidence de certaines bêtises qu’il fallait cacher aux parents. T’en fais pas, aujourd’hui il y a prescription.

 

Les contraintes de la vie et de ma maladie en particulier ont fait que j’ai dû te solliciter de nombreuses fois pour m’aider à la maison. Je crois que je ne réalisais pas à l’époque ce que cela pouvait représenter pour toi. Encore aujourd’hui, je me demande parfois si cela était pesant pour toi ou bien si cela était naturel. Je crois que tu me répondrais que c’était comme ça et qu’on n’avait pas le choix. J’ai souvent eu peur que tu m’en veuilles de t’avoir si souvent embêté avec cela.

 

Ensuite, toi et moi, on a quitté la maison. On a pris notre indépendance, quoi. La vie d’adultes nous tendait les bras. Forcément, cela a changé beaucoup de choses, pour toi comme pour moi. Les circonstances de la vie ont fait qu’on se voyait beaucoup moins. Je crois que l’on s’est habitués à cela. Tu avais ta vie de ton côté et moi, la mienne. Peut-être qu’inconsciemment tu as ressenti le besoin de prendre un peu de recul sur les contraintes familiales. Entre autres choses.

 

Toujours est-il que j’ai parfois eu la sensation de ne plus suffisamment te connaître. En tout cas, pas autant que je l’aurais souhaité. Je me demandais souvent ce qu’il se passait dans ta vie, si tu allais bien. Je sais que tu fais toujours en sorte que l’on pense que c’est le cas. C’est dans ta nature, tu es très indépendant. Tu me connais, je me pose toujours beaucoup de questions et je me suis notamment souvent demandé si cela te manquait parfois que l’on se parle ou que l’on se voie. J’avais beau douter de plein de choses, mon cœur me disait que si un jour j’avais besoin d’aide, tu répondrais présent quoi qu’il arrive.

 

Et puis, il y a deux ans il s’est produit quelque chose qui, à mon sens, a changé beaucoup de choses : tu es devenu papa. J’ai l’impression que c’est à ce moment-là que la notion de famille a repris tout son sens. L’arrivée de la petite E. a été l’occasion de tous nous ressouder autour d’un événement heureux. Car il en faut bien, de temps en temps. Et je pense pouvoir dire que c’est à ce moment-là que je me suis sentie plus proche de toi. Que nos échanges se sont faits plus réguliers et plus qualitatifs.

 

Lors de nos échanges ces derniers mois, j’ai pu comprendre certains silences ou certaines distances du passé. Je comprends et ne t’en veux pas. Je suis surtout ravie qu’il en soit autrement aujourd’hui. Beaucoup de choses ont changé dans ta vie depuis un an et je suis très heureuse pour toi car je sais que c’est mieux ainsi. Concernant notre nouvelle relation, je ne changerais rien. Je suis ravie d’avoir retrouvé mon petit frère. Ravie que l’on s’appelle et se voie bien plus souvent qu’avant. J’espère qu’il en est de même pour toi...

 

Ta (petite) grande sœur.

 

♥ ♥ ♥

Ceci est ma participation à « Un défi ou un écrit » d’Agoaye.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ceci est un message personnel.
Repost 0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 12:02
Cette année, je le fais !

Ce billet est l'occasion de réfléchir à toutes ces choses que j'aimerais réaliser cette année. C'est marrant comme on peut avoir en permanence tout un tas d'idées en tête sans même y penser, par contre dès qu'il s'agit de les mettre noir sur blanc, c'est tout de suite un peu moins évident. L'exercice reste cependant agréable à faire. Alors, cette année je vais donc essayer de :

 

  • Trouver un nouvel appartement qui me correspondrait mieux, un endroit où je pourrai me projeter davantage.

  • Passer plus de temps à faire des choses de mes mains. Cela me fait toujours un bien fou mais le temps et l'énergie me manquant un peu certains jours, j'ai tendance à laisser cela de côté mais c'est un tort. J'ai d'ailleurs passé une commande de matériel qui me permettra de me lancer dans un nouveau projet. Affaire à suivre...

  • J'ai tout un tas de vidéos filmées sur mes voyages en fauteuil roulant que je n'ai jamais pris le temps de trier et de monter pour pouvoir les publier sur ma chaine Youtube. Il serait bien que je reprenne un peu de temps chaque semaine pour le montage vidéo.

  • Lire enfin tous ces livres qui s'empilent dans mon salon mais que je ne prends pas assez le temps de lire. Je me moque toujours de moi à continuer d'acheter de nouveaux livres alors que d'autres m'attendent toujours.

  • Peut-être que cette année, j'oserai partir en vacances dans un endroit où il faudrait que je prenne l'avion. Dépasser ma crainte serait chouette...

  • Continuer de pratiquer régulièrement la méditation. Il semblerait que cela commence à porter ses fruits donc c'est une bonne chose.

  • Trouver un nouveau poste, plus près de chez moi et aussi (et surtout) dans lequel je m'épanouirais davantage. Parce que, il ne faut pas se mentir, travailler nous prend une grosse partie de notre vie alors autant que cela soit un moment sympa et satisfaisant.

  • Aller voir plus de concerts et de spectacles. J'ai toujours adoré ça mais j'ai perdu le réflexe de surveiller les programmations. Enfin, j'ai déjà devancé cette envie puisque j'ai mes places pour le spectacle « Résiste » de France Gall et pour le spectacle de danse « Le lac des cygnes » que je rêve de voir depuis des années.

  • Prendre le temps de rencontrer davantage de nouvelles personnes, sans le redouter de trop. Par exemple, je réfléchis à l'idée d'organiser une rencontre avec les abonnés de ma page Facebook ou les lecteurs/lectrices de mon blog qui me posent régulièrement la question...

  • M'investir dans la décoration de mon nouvel appartement une fois que je l'aurai trouvé. Je pense notamment à changer de mobilier. Les meubles que j'ai sont là depuis trop longtemps et ne correspondent plus vraiment à mes gouts. Comme quoi, les gouts peuvent changer avec les années qui passent...

 

J'espère de tout cœur pouvoir satisfaire ne serait-ce que l'une de ses envies, cela serait déjà super.

 

Ceci est ma participation à « Un défi ou un écrit » d’Agoaye.

Cette année, je le fais !
Repost 0