Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:55

 2013-03-09 16.05.04

Aujourd'hui, mardi 19 mars, est un jour particulier pour moi. Le bonheur a croisé mon chemin à cette même date... il y a quatre ans. À cette époque, je ne croyais plus à l'amour. Trop de déceptions. Trop de peines. Ce n'était plus pour moi.... Et puis, je l'ai rencontré Lui. Rien n'était écrit. Qui aurait cru que quatre années après ce fameux jeudi soir passé ensemble, nous serions toujours dans la vie de l'autre. 

Notre histoire est loin de vaguer sur un long fleuve tranquille. Nous avons même traversé de nombreuses tempêtes, ensemble. Ces épreuves auraient pu avoir raison de nous. De notre couple. Mais elles nous ont rendu plus forts. Plus soudés. Nous avons appris au fil des mois à savoir compter sur l'autre. Ne plus affronter la vie, seuls. 

Le bonheur d'être avec lui se résume à de petites choses. Des choses simples, légères. La vie est incontestablement compliquée parfois, alors j'ai appris à trouver mes petits bonheurs, là où ils sont. J'aime que nous rions aux mêmes blagues. J'aime comme nous arrivions à rire de la maladie, parfois. Cet humour ne peut pas plaire à tous, nous le savons bien. En tout cas, nous concernant, ces moments de franche rigolade font de nous ce que nous sommes vraiment. À quoi bon passer une vie entière sans rire des mêmes choses ?

J'aime quand parfois ii me dit qu'il me trouve belle alors que je n'ai même pas pris la peine de me maquiller et de me préparer plus que ça. J'aime ces instants où juste la présence de l'autre nous suffit. J'aime mettre la table pour deux et cuisiner un bon repas. Là où avant je fuyais la cuisine et cette table où je mangeais seule, sans goût.

J'aime notre façon d'être indépendants, parfois. Il est de ces instants où chacun a besoin de se retrouver un peu seul dans son coin. L'un sans l'autre. À prendre du temps pour soi, à faire des choses qu'on ne ferait pas forcément avec l'autre. Cela nous permet toujours de mieux nous retrouver ensuite. Comment trouver le temps de se manquer, autrement ?

J'aime par dessus tout qu'il ait envie de me défendre. En menant des combats, à mes côtés. Se sentir soutenue par son homme est très important. Cela permet de se sentir plus forte. Solide et déterminée à se battre pour ses valeurs et ses droits. À deux, les choses sont forcément plus faciles à affronter.

J'aime oublier à ses côtés que je suis malade parce qu'il m'aime telle que je suis. Que la vie est belle et qu'il faut en profiter chaque jour. Tout cela est précieux. Et surtout éphémère, parfois.

L'amour permet certains jours de rendre les épreuves de la vie plus douces. 

 

« L’amour fait songer, vivre et croire. »   Victor Hugo

 

♥ ♥  


rec.jpg

Repost 0
Published by mVmHmE - dans L'amour.
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 13:50

life is beautiful by exhaused-d4sigi8 large

Ces jours-ci, je tente un retour aux sources pour surmonter une certaine pression environnante. J'ai donc pris le parti de vivre les choses à fond. De prendre les instants de bonheur là où ils sont, là tout de suite, sous la main... Et je dois dire que cela fait un bien fou. Je relativise en me disant que je ne suis pas si à plaindre que cela. Alors, oui cela pourrait être mieux mais cela pourrait surtout être pire. J'ai la chance d'être bien entourée, d'être aimée et comprise et surtout acceptée telle que je suis. C'est probablement cette dernière chose qui est la plus déterminante. Avec ma famille et mes proches, je n'ai pas à m'excuser d'être qui je suis. J'ai beau me sentir différente parfois dans la vie, de part ma situation, avec eux, ces êtres aimés, je me sens fondue dans la masse. Comme tout le monde. J'aime cette sensation. J'aime cet amour inconditionnel. 

J'aime aussi les bienfaits que peuvent apporter l'amour et la tendresse dans la vie. Ce weekend, j'ai rempli mon coeur et ma tête de jolis instants. J'ai rendu visite à ma grand mère à l'hôpital et j'ai pu apprécier la joie sincère qu'à pu lui apporter cette petite chose, si simple: la visite de sa petite fille auprès d'elle. On ne devrait jamais hésiter à faire de petites choses ayant un effet aussi positif. La vie est faite de cela, d'instants attrapés au vol. Et il faut savoir les apprécier et surtout être capable de les vivre. Les épreuves de la vie nous mettent parfois la tête sous l'eau des jours entiers. C'est une réalité. Et ces difficultés ont au moins le mérite de nous faire apprécier des instants de joie et de simplicité quand ils se présentent. Si bienvenus dans une noirceur environnante. 

Après ma visite à l'hôpital, je me suis rendue chez mes autres grands parents à la campagne. En arrivant à l'improviste. Leurs visages à ma simple vue vaut tous les cadeaux du monde. Les grandes embrassades, les sourires. Tels devraient être faits chaque instant de la vie, au quotidien. Ces instants, ces regards, ces paroles remplissent mon coeur de joie et de sérénité à chaque fois. Je me sens bien. Nous avons diné ensemble au restaurant, prolongé la discussion commencée plus tôt dans le jardin autour d'un gouter. Je suis rentrée chez moi, heureuse de cette journée. Magique, je vous dis.  

3051009305 1 3 PPir4aB6

 

Penser à l'amour m'aide à mieux affronter certaines difficultés en ce moment. Je réalise que j'ai la chance d'avoir un homme formidable auprès de moi. Cette phrase peut paraitre tout à fait commune mais elle est lourde de sens pour moi. Il est auprès de moi, dans chacun de mes combats que je peux mener. Ce n'est pas rien. J'ai la chance que quelqu'un m'aime suffisamment pour se battre pour moi et avec moi. Main dans la main. Ce geste rend plus fort. Il m'aide à ne pas me sentir seule, désarmée. J'ai la chance que cet homme m'aime pour ce que je suis et pas pour ce qu'il voudrait que je sois. Je chéris cet amour ces derniers jours car je sais que, sans lui, certaines difficultés des dernières semaines seraient insurmontables pour moi. Ces temps-ci, nous sommes complices et échangeons beaucoup sur plein de sujets. Rien que le plaisir de passer du temps ensemble, de rire ensemble suffit à nous rendre heureux. De mon côté, j'ai plaisir à l'aider également, à le soutenir quand il en a besoin. Il sait qu'il peut compter sur moi à n'importe quel moment. Pour le petit clin d'oeil, aujourd'hui cela fait trois ans et demie que nous sommes ensemble et cette simple idée m'a donné le sourire pour la journée entière...

Je vais peut-être en écoeurer certain(e)s avec ce discours dégoulinant. Mais parfois, se réjouir de petites choses et le dire, fait du bien. En tout cas, je souhaite à tout le monde d'avoir autant d'amour autour de lui que je peux en avoir. Car l'amour peut rendre le monde meilleur. J'en suis intimement convaincue.

 

 

Repost 0
Published by mVmHmE - dans L'amour.
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 13:36

il 570xN.134324075

Crédit photo: Shannonblue photography.

Voilà plus d'une semaine que je prévois de rédiger cet article. Mais j'ai préféré prendre le temps qu'il fallait pour le faire...

Il faut que je vous raconte une jolie petite histoire qui me tient à coeur.

Alors voilà, c'est l'histoire d'une fille et d'un homme... et d'une rencontre.

Cette fameuse rencontre a eu lieu il y a un tout petit peu plus de trois ans, c'était un jeudi 19 mars (oui, j'aime la précision des faits !). Cette rencontre a mis du temps avant de pouvoir se faire. La fille en question a d'ailleurs cru jusqu'à la dernière minute que ce serait un rendez-vous manqué. En tout cas, ce soir là, 20h30, elle est assise à cette table en train de l'attendre... Cet homme arrive, long manteau foncé, ton enjoué, la joie mais aussi l'appréhension de ce premier vrai rendez-vous. Il s'assoit et là, très vite, les choses s'enchainent, ils commandent un verre. Cette fille est très impressionnée et pas très à l'aise au début. Le regard un peu fuyant, les mots qui ne sortent pas forcément dans le bon sens... En face d'elle, cet homme, plutôt sûr de lui, en tout cas, essayant de la mettre à l'aise. Le charme opère puisque au fil des minutes, elle se détend et se dévoile un peu plus, prenant plaisir aux échanges qu'ils peuvent avoir, se découvrant pas mal de centres d'intérêts en commun. Ce verre se transforme en diner, et les minutes défilent à une vitesse folle au point qu'ils ne voient pas le temps passer. Ils ne se sont même pas aperçus que le restaurant s'est vidé et qu'ils ne sont plus que les seuls clients dans la salle et que le gérant essaie de leur faire remarquer qu'il aimerait bien fermer... Qu'importe, la discussion continuera malgré tout même si ça doit être autre part !

 

Pour vous parler un peu plus de cette fille, elle est plutôt timide, manque de confiance en elle mais essaie de le cacher derrière son sourire et sa bonne humeur. Elle a vécu une rupture amoureuse très douloureuse après cinq années et a eu du mal à se relever. D'ailleurs, sa vie amoureuse, depuis plus d'un an, est un vrai désastre, elle a enchainé les rencontres foireuses et n'a plus réellement confiance en l'amour. Pourtant, elle se surprend toujours à s'essayer à de nouveaux rendez-vous. L'espoir sans doute. Pourtant cette rencontre, à cette période de sa vie, pouvait être considérée comme la rencontre de la dernière chance d'une certaine manière. Car, elle a décidé, qu'à partir de ce moment là, elle prendrait les choses avec légèreté et qu'il faudrait laisser le destin faire les choses. Que dans la vie tout est question de timing, elle le sait. Ça marche, ça ne marche pas, qu'importe... Advienne que pourra. Le but étant de profiter de la vie !

 

Revenons donc à cette première soirée. Cette rencontre fût tellement surprenante et envoutante, qu'ils ne se quittent pas pendant trois jours, jusqu'au dimanche fin d'après midi... Il doit reprendre la route, il n'est pas de la même région. Aucune promesse n'avait été formulée avant ce premier rendez-vous. Au contraire. C'est donc de la même manière que se termine cette parenthèse de trois jours. Avec, quand même en tête, avouons-le, un goût de 'pourquoi pas' mais sans grande conviction.

 

Pourtant, ils se revoient. De plus en plus. Apprenent à se connaitre car ils sont très différents. Ils pourraient être comparés à deux oiseaux sauvages qui vont avoir besoin de s'apprivoiser... Passer du temps ensemble leur fait un bien fou, ils rient, ils discutent des heures entières, le temps n'a plus de limite. Ils se voient replonger à l'âge de leurs quinze ans. Pourtant, à chaque fois qu'il doit reprendre la route, la séparation est douloureuse. Cette fille compte toujours les heures avant les prochaines retrouvailles. Ces deux oiseaux mettent un peu de temps à être sur la même longueur d'onde. L'amour, ce n'est pas simple, on le sait tous. Et cette distance géographique qui les sépare rend parfois la chose encore plus difficile. Mais il faut bien faire avec. Les mois passent, ils sont de plus en plus complices et se connaissent de mieux en mieux au fil du temps. Chacun a plus ou moins trouvé son rythme de croisière, dirons nous.

 

Parlons un peu plus de cet homme. Il a du caractère et se révèle être très indépendant (beaucoup plus qu'elle au début en tout cas...) Elle en souffrira d'ailleurs énormément au début de leur relation. Mais derrière sa carapace de mâle se cachent un grand coeur et une grande sensibilité. Son truc à lui, c'est le voyage. Elle, à l'inverse, n'a jamais beaucoup voyagé. Ce sera une magnifique opportunité pour eux de se compléter car ils prennent plaisir à parcourir des distances infernales à deux, en voiture, pour rejoindre des destinations de folie comme l'Espagne. Ces voyages les rapprochent et leur laissent des milliers d'étoiles dans les yeux. Ailleurs, ils sont tout sourire et grande joie. Cette fille tombe d'ailleurs littéralement amoureuse de la ville de Barcelone, ils y retourneront à plusieurs reprises. 

Il vous manque un détail qui a son importance. Cette fille, elle n'est pas comme les autres, elle se déplace en fauteuil et a une vie un peu différente de monsieur et madame tout le monde. Mais pourtant, en sa compagnie, elle se sent comme les autres. Elle se sent belle, attrapant les instants de vie au vol, profitant de chaque instant de joie qui lui sont donnés... Pourtant malgré tout, la vie est parfois faite de moments plus difficiles. Ils sont amenés à traverser des tempêtes qui parfois auraient pu tout emporter sur leur passage. Mais le temps leur fera dire que cela les a rendu plus forts, plus solides et sans doute plus amoureux. Ce chemin parsemé d'embuches, en particulier face à la maladie, à ce quotidien qui ronge parfois, elle se sent rassurée de le savoir à ses côtés. Même si c'est parfois très difficile et douloureux. Même si cela demande parfois beaucoup de force et de courage. Même si parfois, ils ont envie de baisser les bras. Le fait est qu'Il est , auprès d'elle pour les bons comme les moins bons moments. Et cette pensée lui réchauffe le coeur et la rend plus forte. Elle se sent capable de tout affronter, de faire des choses que jamais elle n'aurait osé faire par le passé, avant de le connaitre. Voyager, seule parfois, sortir, profiter de petits bonheurs là où ils sont ! De ces bonheurs simples et sincères où tout paraît possible, malgré tout.

Voila désormais trois années qu'ils se sont trouvés et ne se sont pas quittés. Traversant les épreuves de la vie, ensemble. Plus solides et plus forts face à la vie parfois si cruelle mais qui peut aussi être si belle ! L'avenir leur appartient. 

il 570xN.216740049rec

Cette fille, vous l'aurez probablement compris, c'est moi.  Et cet homme, c'est l'homme dont je suis tombée amoureuse grâce à cette fameuse rencontre ce jeudi 19 mars et qui partage ma vie depuis trois ans maintenant. Je suis fière et heureuse de ce qu'il m'a apporté, m'apporte et m'apportera encore. Je me sens aujourd'hui plus 'femme', avec son caractère bien trempé, et suis devenue plus indépendante et fière de l'être. En bref, Merci à toi d'être qui tu es.

♥ ♥ ♥

Depuis la publication de cet article hier après-midi, j'ai eu la grande joie et émotion de lire la réponse que mon homme a pu faire à celui-ci. Pour les curieux, vous pouvez la découvrir dans le commentaire n°4 ci-dessous sous l'intitulé 'Un admirateur'.
Repost 0
Published by mVmHmE - dans L'amour.
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 14:15

bhv.jpg

Crédit photo: Le baiser de l'hôtel de ville de Robert Doisneau


Aujourd'hui, en ce mardi 14 février, nous sommes un jour un peu particulier car c'est le jour des amoureux: la Saint Valentin. Beaucoup de choses circulent dans les médias depuis quelques jours sur ce thème en particulier. Il y a d'ailleurs les gens qui aiment et ceux qui n'aiment pas du tout. Libre à chacun d'aimer cette journée ou non... Et sur ce sujet, les avis divergent beaucoup !

Pour ma part, la Saint Valentin me plait beaucoup. Alors, je vous entends déjà dire que c'est une fête commerciale..., qu'il n'y a pas qu'un jour par an pour fêter son amour mais qu'il y en a bien 364 autres dans l'année... Oui. Je ne vous contredirai pas...

Cependant, pour moi, ce jour attribué à la Saint Valentin est une occasion de plus de célébrer le fait que je suis amoureuse. Cet événement engendre un gros boum publicitaire autour de tout ce que l'on peut offrir ce jour là: chocolats, bijoux, restaurant hors de prix avec un 'Menu Saint Valentin' imposé, que sais-je encore ? 

Je ne suis pas spécialement partisane du cadeau 'systématique' mais plutôt d'une jolie attention envers son homme et cela ne sous entend pas nécessairement qu'il y aura beaucoup d'argent à dépenser pour faire plaisir. Selon moi, le romantisme tient vraiment à de petites choses, à de petites attentions...

Pour ce soir, mon choix s'est arrêté sur un diner en amoureux chez moi avec un repas préparé par mes soins (shuuuuut le menu est confidentiel jusque ce soir...). Oui, je sais, c'est dégoulinant de niaiserie... un beau cliché. Mais ne doit-on pas se faire plaisir dans la vie avec des choses simples qui donnent le sourire ?

Sur cette musique extraite du film 'Edouard aux mains d'argent' que j'aime tout particulièrement, je vous souhaite à tous une très bonne Saint Valentin ! :)



 
* * *     * * *     * * *

Et vous, vous faites quoi en ce soir de Saint Valentin ?
Repost 0
Published by mVmHmE - dans L'amour.
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 17:03

amour2

 

J'aime ta façon de me tirer vers le haut,

Tu le fais comme personne,

 

J'aime ta façon de me regarder, 

Tu le fais comme personne,

 

J'aime ta façon de m'aimer, 

Tu le fais comme personne.

 


A toi... de moi.

Repost 0
Published by mVmHmE - dans L'amour.
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 19:30

love2  

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai souvent cru que je ne trouverais jamais l'amour. J'avais dans l'idée qu'un homme n'arriverait jamais à dépasser mon handicap et m'accepter comme je suis. Je voyais autour de moi des gens amoureux et me demandais si moi aussi, un jour, j'aurais le droit de connaître ce bonheur.

La réponse est oui ! J'ai la chance qu'un homme, mon homme, ait pris le temps de me connaître et de voir bien au delà du handicap. Cette impression de 'normalité', ce droit à l'amour me font me sentir vivante. 

Et pourtant cela ne m'empêche pas de douter de la réelle possibilité que cet amour puisse être durable car vivre au quotidien avec une maladie, se battre et affronter les différentes difficultés met des batons dans les roues. J'ai souvent l'impression que tout cela pourrait disparaitre en une fraction de seconde, comme si la maladie nous rongeait petit à petit. Aimer une personne comme moi, partager ma vie, c'est d'une certaine manière absorber une partie de mes souffrances. J'ai cette peur vicérale que l'homme qui partage ma vie veuille un jour fuir ces difficultés et choisisse une autre fille, 'normale', pouvant lui offrir une simplicité qui a du mal à exister dans mon quotidien.

Chaque jour est donc pour moi un combat pour continuer d'avoir le droit à cet amour, car je trouve que chacun mérite d'être aimé. L'amour rend fort, le fait d'être deux offre plein de jolies perspectives, quelque soit notre situation. L'amour ne devrait pas avoir de conditions pour exister.

Je prends le parti de vivre chaque nouvelle journée comme un défi. On me dit souvent que je suis trop exigeante, surtout avec moi-même. La raison est simple: j'ai cette sensation au fond de moi que je dois être meilleure que les autres, comme pour prouver aux gens que malgré ma différence, je suis comme tout le monde. Parfois je prends cela comme un vrai moteur à la vie mais parfois aussi cela est très éprouvant et génère une grande fatigue. Et cette réalité fait mal, la maladie prend de la place et ce combat permanent pour la dépasser, la faire 'oublier' aux autres me demande une énergie plus que considérable. Et pourtant, je ne sais pas faire autrement ! Il m'arrive de vouloir baisser les bras, d'être écoeurée par tout cela, cette lutte infernale, mais je trouve en l'homme que j'aime un vrai soutien, une personne qui saura toujours me redonner de l'espoir et m'entourer d'amour pour me donner le courage et la force de me dépasser.

Je ne laisserai jamais la maladie gagner, je choisis la vie et l'amour !! Peu importe le prix...

Repost 0
Published by mVmHmE - dans L'amour.
commenter cet article