Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 15:01
6398211321 d519fc8ab5

 

Je suis complètement débordée ces derniers jours et je n'arrive jamais à terminer mon article alors à défaut je vous propose cette chanson superbe de Radiohead. Parce que, pour le coup, débordée ou non, la musique fait partie intégrante de moi alors on ne s'en passe pas !! Enjoy =) 

 

Ça va vous, sinon ? ♥♥♥
Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:55
tumblr m2ktdjE5ch1qh1283o1 1280

 

What a wonderful worldLouis Armstrong - 1967.

 

Je vous laisse commencer cette journée sur ces notes plus que mélodieuses et douces. Parce qu'aujourd'hui, j'ai envie et besoin de douceur pour affronter les heures de boulot à venir... A très vite !
Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 19:48

 images4

 

Ça y est, j'ai été taguée pour la première fois et puis une deuxième fois dès le lendemain et c'est grâce à Un pépin dans la pomme et Mariessourire ! Je trouve plus simple pour moi de regrouper ces deux tags, j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop ! 

Il y a des règles a respecter lorsqu'on vous taggue:

- Poster les règles sur son blog.

- Écrire 11 choses vous concernant.

- Répondre aux 11 questions.

- Créer 11 nouvelles questions pour les futures taguées.

- Mettre un lien vers les bloggeuses taguées sur son blog.

- Prévenir les personnes taguées grâce à un message sur leur blog.

- Aucune information sur nous dans la section Tag.

- Taguer 11 personnes

 

Alors... onze petites choses sur moi...

1- J'adore avoir des plantes chez moi mais la majorité d'entre elles ne tiennent pas le coup. Pourtant, je mets du coeur à l'ouvrage, je vous jure !!

2- Je n'aime pas cuisiner avec du beurre car je trouve que cela ne sert à rien à part faire grossir.

3- J'ai une qualité: je suis déterminée.

4- J'ai un gros défaut: je suis déterminée. Et oui, à l'excès, on appelle cela un défaut... Quand je veux quelque chose, ne vous mettez pas sur mon chemin !

5- Je suis d'un naturel optimiste même si parfois, faut pas se leurrer, il y a des jours plutôt difficiles...

6- J'aime rire de tout, tout le temps... même pour des conneries (surtout avec mon homme)

7- Je trouve que le sourire est la meilleure des thérapies.

8- Je n'aime pas les gens qui jugent les autres en s'arrêtant aux apparences. On vaut mieux que ça non ?!

9- Je me réjouis parfois de petites choses qui peuvent illuminer me journée alors que pour vous ces petites choses vous paraîtraient débiles...

10- Je peux paraître complètement folle aux yeux de certains mais je m'en fous !

11- J'ai découvert il y a peu de temps un côté 'solitaire' chez moi que je ne soupçonnais pas... J'aime me retrouver seule, face à moi même, c'est important.

 

Les onze questions qui me sont posées par Pomme:

1- Quel est ton dessin animé preféré?

Aie, je ne suis pas fan de dessin animé... mais si je devais en choisir un, ça pourrait être... En fait, non, je ne sais pas.

 

2- Comment s'appellait ton premier baiser?

Il y a fort fort longtemps, il s'appelait Richard.


3- Quel a ete ton premier concert?

Alors, si mes souvenirs sont bons, je dirais que c'était le groupe Manau ('Dans la vallée... oh oh... de Dana... lalilala...')


4- Si tu étais un animal tu serais?

Sans hésitation, une panthère noire ! Je trouve ça trop beau. Plein de caractère.


5- L'artiste que tu préfères?

On ne peut pas résumer mes goûts à un artiste... Mais je dirais que j'adore le groupe Muse, avec les doigts incroyables de Matthew Bellamy au piano. 

 

6- A quoi ne peux-tu dire non?

A l'appel de mon lit, je crois.


7- Combien de temps restes tu sur ton blog par jour?

De plus en plus en tout cas... Je pense qu'on doit approcher des deux-trois heures par jour.

 

8- Voudrais tu changer quelque chose dans ta vie?

Probablement changer de boite et m'éloigner de certaines personnes.

 

9- Appartement ou maison?

L'appartement ne me déplaît pas si il y a une terrasse bien exposée et d'une surface correcte de manière à pouvoir profiter du soleil et faire des barbuc entre amis ! Mais c'est vrai que dans un des mes rêves les plus fous, il serait probablement question d'une jolie maison avec un jardin bien fleuri...

 

10- Tu es plutôt crème glacée ou glace a l'eau?

Plutôt crème glacée !

 

11- Noix de coco ou vanille?

Hum, noix de coco.

 

Les onze questions qui me sont posées par Mariesourire:

1- Quel est ton poème (à défaut ta chanson) préféré ? te rappelle-t-il quelque chose ?

'Chanson sur ma drôle de vie' à l'origine de Véronique Sanson mais reprise pour le film 'Tout ce qui brille'. C'est une des chansons en tout cas que je trouve pleine de joie et d'énergie et qui me donne le sourire à chaque fois que je l'entends ou l'écoute !


2- Qu’est ce que tu n’as jamais osé dire à ta mère ?

Euh... que j'ai parfois souffert, étant plus jeune, ado, de ne pas être plus complices...


3- Si tu voulais me faire découvrir quelque chose, qu’est ce que ce serait ?

Mon univers fait de musique à chaque instant, de joies, de rires, mon pti grain de folie. Tout ce qui fait que j'aime la vie !


4- Quel est le moment de la journée que tu préfères et pourquoi ?

Alors je dirais que j'ai en réalité deux moments préférés qui sont le soir, d'une part quand je cuisine au fil de mes envies et de mon impro' et ensuite après le diner quand je peux soit me mettre devant mon blog  ou avant de m'endormir quand je peux parfois passer deux heures à discuter avec mon amoureux...


5- Je suis une fée et je peux exaucer trois de tes vœux, même les plus fous… quels sont-ils ? réfléchis bien avant de me répondre et justifies-en au moins un !

Le premier serait que tu me trouves un appartement super adapté pour moi en plein centre ville de Barcelone car je suis tombée amoureuse de cette ville il y a trois ans et c'est mon rêve de pouvoir m'y installer. Le deuxième serait de me permettre de changer de job, sans risque et qui m'éclaterait à fond ! Le dernier serait que le job que tu me trouverais ne me prenne que quelques heures par jour pour avoir plus de temps libre pour pouvoir me consacrer plus à mes passions.


6- Si tu devais m’envoyer quelque chose qui te ressemble, qu’est ce que tu choisirais et comment t’y prendrais-tu ?

Une fleur colorée que j'aime mettre dans mes cheveux, mes chignons, pour mettre un peu de couleur et de joie dans mes coiffures et donc mes journées...


7- Quel est l’objet dont tu ne pourrais plus te passer ?

Malheureusement, je vais devoir le reconnaitre et l'assumer: cet objet serait mon iPhone (pas taper, pas taper....) Je me moquais des gens qui en avaient avant moi et qui étaient toujours dessus. Et maintenant, je fais la même chose...


8- Raconte-moi une petite anecdote qui t’est arrivé personnellement, quelques lignes suffiront.

Je suis vraiment désolée mais j'ai beau chercher, je ne suis pas inspirée, je ne trouve pas quoi te raconter...Oups.

 

9- As-tu un animal ? si oui lequel et quel est son nom ? peux-tu m’en parler ?

Je n'ai pas moi-même d'animal mais j'ai le chat de mon homme qui vit avec nous.


10- J’ai un billet d’avion pour toi dans la main, je vais te le donner… dès que tu m’auras dit la destination où tu aimerais aller, et pourquoi !

Sans hésitation (mais genre sans aucune hésitation !) je pars un mois à New York car c'est de loin mon plus grand rêve de voyage. Les Etats-Unis et cette ville en particulier m'attirent et me font rêver. Je sais qu'un jour j'irai (enfin j'espère!), le tout est de bien organiser ce voyage et de faire en sorte que cela soit adapté pour moi sur place. New York, my love ♥


11- Comment gères-tu ton blog ? au fur et à mesure que tes idées viennent ? en fonction d’un thème ? planifies-tu tes articles ? dis-m’en un peu plus !

Je ne mets aucune contrainte pour mon blog. Par exemple, je ne me force pas à publier au moins une fois par jour. Je me laisse surtout guider par mes idées, mes envies et surtout mes émotions (positives et négatives d'ailleurs). Un article peut parfois mettre des jours voire des semaines à être publié car j'ai besoin d'y passer du temps et de murir mon écriture parfois... Par contre, j'ai sans arrêt des idées d'articles en tête, et je devrais d'ailleurs prendre plus l'habitude de les noter car j'en oublie beaucoup !


Les questions pour mes tagguées:

1- Quelle est la chose la plus folle que vous ayez fait dans votre vie?

2- Quel défaut vous ne pouvez pas supporter chez les autres?

3- Je vous dis 'faites votre valise, vous partez en vacances, là tout de suite !', vous partez où?

4- Selon vous, on est vieux à quel âge?

5- Sur votre table basse, il y a quoi?

6- Vous pouvez exaucer un voeu, quel serait-il?

7- Pensez-vous qu'on peut tout faire par amour?

8- Je vous dis rose, vous pensez à quoi?

9- Qu'est ce qui ne vous plait pas complètement dans votre vie et que vous changeriez bien?

10- Pourriez-vous vivre sans plus jamais allumer votre télé?

11- L'amour, le vrai, pour vous, c'est quoi?


Et les tagguées sont:

Repost 0
Published by mVmHmE - dans Mes humeurs.
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 08:03
danser_sa_vie.jpg

 

I've got a womanRay Charles - 1954.
.Version originale.

 

♥ ♥ ♥


Gold Digger
Kanye West feat Jamie Foxx - 2009.
.Reprise.

♥ ♥ ♥

Alors, vous, c'est plutôt la version originale ou la reprise de cette chanson que vous préférez ? Pour ma part, j'aime les deux, avec forcément une légère préférence pour l'originale de Ray Charles...
Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 14:39
f24e7234.jpg


No Stress - Laurent Wolf

Pfff, je ne sais pas vous mais je déteste le lundi ! Et là, tout de suite, je n'ai aucun courage et j'ai le pressentiment que ma semaine va être difficile ! Allez, on va y arriver... Oui... Non ? ...

Et vous, vous avez aussi du mal le lundi ?!

♥ ♥ ♥

Pour ceux que ça peut tenter, n'hésitez pas à voter pour moi pour la Une Blog sur Cosmoplitan.fr. C'est tout simple: un petit clic ici.
Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:33
Macy-Gray.jpg

Winter Wonderland - Macy Gray

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 18:10

2252564343 1

 

Aujourd'hui est un jour un peu particulier dans ma famille. Je ne vous en ai jamais parlé mais je suis l’aînée d'une fratrie de trois enfants. Et le petit dernier c'est mon 'petit' frère - pas petit par la taille au contraire (il me dépasse de deux têtes) mais y'a pas les années ont beau passer, je le considère toujours comme mon petit frère - sept années nous séparent

Et aujourd'hui est le jour où il est parti loin de nous pour continuer ses études. Oui, il sera désormais à plus de 600 km de moi, de nous... Et je trouve ça super chouette pour lui, même si la soeur que je suis serais tentée d'être égoïste et de lui dire que ça serait mieux qu'il reste près de moi. Non, ce séjour loin de nous, sa famille lui fera le plus grand bien, j'en suis convaincue.

Pourtant, ce départ me bouscule plus que ce que j'aurais pu imaginer. Nous nous sommes vus vendredi soir pour un repas de famille et j'avais prévu, ce soir là, de te dire plein de choses, de te dire tout ce que j'avais sur le coeur. Mais voyant la fin de soirée arriver, et prenant conscience que les minutes approchaient avant les 'au revoir', j'ai paniqué, j'ai eu peur de craquer (et je ne le souhaitais pas car je voulais que toi tu partes le coeur léger...) Donc, ce soir là, je me suis contentée de te souhaiter bon courage pour ta nouvelle installation et de te demander de me donner de tes nouvelles dès que tu seras arrivé.

Seulement, on est bien loin de tout ce que j'aurais aimé savoir te dire. Alors je choisis de te dire ces choses, ici et maintenant.

Je te dirai tout d'abord que je regrette déjà les samedis midi où on avait pris l'habitude que tu viennes déjeuner à l'appart et où on cuisinait ensemble de bons petits plats. J'aime aussi par dessous tout quand ces déjeuners se prolongent en mini weekend passé chez moi et que tu restes dormir, ce qui nous permet de passer des heures entières à discuter. Ces moments là me manquent déjà.

Je te dirai aussi que j'aime être ta grande soeur et que parfois j'ai l'impression que c'est toi mon grand frère car tu as un grand recul sur certaines choses de la vie, malgré ton jeune âge... Tu es toujours de bon conseil quand j'ai besoin de me confier à toi, que quelque chose me contrarie et que j'ai besoin que tu me dises ce que tu en penses. Tu me prends comme je suis et tu me comprends. Et de ça, je dois te remercier, car peu de gens le font de cette manière là...

Je te dirai aussi que tu es un battant, tu te bats pour obtenir ce que tu veux dans la vie. Ton récent diplôme en est la preuve. Tu manques souvent de confiance en toi et je crie haut et fort que tu ne devrais pas. Tu as énormément de qualités et moi, ta grande soeur, j'aimerais le faire entendre au monde entier car trop de monde ignore ta force et ta grande sensibilité. Tu as les yeux grands ouverts sur tout ce qui peut se passer autour de toi. Tu n'es pas un grand bavard mais je préfère à la limite car les fois où tu prends la parole de grandes phrases sortent de ta bouche. En tout cas, moi, tu m'épates toujours

Je te dirai aussi que je serai toujours là pour toi même si beaucoup de kilomètres nous séparent désormais. Que quoi qu'il arrive, tu peux compter sur moi. Tu pourras toujours partager avec moi tes joies, tes doutes, tes peines. N'hésite jamais.

Je te dirai aussi une chose que je te dis trop rarement: je suis fière de toi, fière de ce que tu es et fière de l'adulte que tu es en train de devenir. Ce départ si loin pour tes études me le prouve. Tu grandis. Toi, mon petit frère pour la vie.

Et pour conclure, je te dirai enfin que je te souhaite de t'épanouir là où tu es désormais pour un an et demie. Je sais que je te retrouverai transformé, grandi et plus fort de cette expérience. Alors bien sûr tu rentreras de temps en temps nous voir et je me languis déjà de te revoir pour que tu me racontes tout ça ! En attendant, profite à fond de ces instants qui te donneront les armes pour ta vie d'adulte, ton avenir. 

 

Avec beaucoup de pudeur: ta grande soeur.


Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 13:59

8d639027

 

Je vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de Pâques et un très bon long weekend.

Pour ma part, vous ne me verrez pas trainer ici avant lundi minimum puisque je pars deux jours en vadrouille avec mon homme pour nous remplir les poumons d'un nouvel air...

D'ici là, Have fun ! ♥ ♥ ♥

 

Repost 0
Published by mVmHmE - dans Mes humeurs.
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:07
il 570xN.141560861

 

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai super hâte (que dis-je, méga hâte !) d'être en weekend ce soir dans quelques (loooongues) heures pour trois jours de folie, de repos, de balade ! :)

Alors, bon courage à tous pour cette dernière journée avant tout ça... 

Repost 0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 15:20

33882660

J'aborde ici un événement qui s'est passé il y a un peu plus d'un an, en début d'année 2011. J'avais pris le parti de ranger cela dans un coin de ma tête, et d'éviter au maximum d'y repenser parce que c'est trop douloureux. Mais hier soir, j'ai eu à me replonger la tête la première dans ces souvenirs si redoutés...

Nous sommes le mardi 18 janvier 2011, fin de journée. Je suis fatiguée, longue journée commencée très tôt car je partais en déplacement pour la journée sur Paris avec mon patron pour le boulot. Il est 18h, comme tous les jours, je fais le trajet seule de mon bureau à mon domicile à pieds (enfin, en fauteuil...) Donc ce jour là, à cette heure, il fait noir et froid et je quitte le bureau pour rentrer chez moi. Je fais le même trajet, traverse les mêmes rues à chaque fois. Sauf que visiblement, le sort avait décidé que quelque chose viendrait enrayer cet engrenage si bien huilé... 

Je suis à deux cents mètres de mon bureau, à un carrefour. Les rues sont chargées, c'est l'heure de pointe, tout le monde rentre chez lui. A ce carrefour donc, regard à gauche, la voiture s'arrête pour me laisser passer. Regard à droite, la voiture est loin, j'ai le temps de traverser. Sauf que, non, je ne l'avais pas. Le conducteur ne m'avait visiblement pas vue et est arrivé à mon niveau à pleine vitesse. Résultat, il ne freine qu'au dernier moment. C'est inévitable: le choc. Je me fais percuter, voiture contre fauteuil roulant. Voiture: 1 - Fauteuil: 0.

C'est à cet instant très précis, avant le choc, que j'ai vu ma vie défiler sur des secondes qui paraissent des minutes. Pourtant, cet instant, en réalité, est très furtif. Au moment où j'ai tourné la tête à droite et que j'ai vu cette voiture foncer sur moi, j'ai su. J'ai su qu'il était trop tard et que je ne pourrai rien y faire: avancer, reculer, freiner, peu importe, les dès étaient lancés. Je me souviens avoir ressenti comme un vide en moi, comme un trou qui m'aspire. J'ai eu des images plein la tête, les idées se bousculaient. Le temps est comme suspendu... 'Et si c'était la fin ?'       'A qui je manquerai ?'    'Comment mes proches prendront la nouvelle ?'    'Je suis trop jeune, ce n'est pas mon heure !'    'Merde, j'ai peur.'

Et puis, d'un coup, le temps s'accélère, comme si la vidéo avait été remise sur marche. Et là, ça se bouscule. Ma première pensée est de constater que je ne suis pas tombée. Je lève la tête et je vois plein de monde autour de moi. Je suis en plein milieu de la route, de travers. Cela s'est vraiment joué à quelques bricoles près pour que je sois par terre. Je demande un coup de main pour me redresser et cherche à rejoindre le trottoir pour me mettre à l'abri de la circulation. Je suis un peu sonnée.

Je vous passerai les détails sur le conducteur et sa femme qui m'ont insulté et m'ont dit que tout était de ma faute. Bref. 

Les pompiers arrivent très vite, à ce moment, très franchement, je n'ai mal nul part, j'ai juste eu très peur du choc. Les pompiers insistent pour m'emmener aux urgences, ils sont obligés de le faire. Trajet en ambulance, mon baptême. Attente à l'hôpital, rencontre du médecin, prescription médicale. 22h, me voilà rentrée à l'appart. Épuisée, je me couche, plutôt chamboulée par les derniers événements...

Le lendemain, là, le décor est tout autre. Je suis complètement bloquée du dos et j'ai des douleurs épouvantables. Fallait s'en douter, c'était forcément trop beau hier... Je fais donc passer mon médecin traitant. Résultat: une semaine d'arrêt de travail, repos maximum en restant allongée le plus possible et pas mal de cachets pour combattre la douleur. Je vous fais la version courte mais j'ai été, au final, trois semaines en arrêt de travail tellement la douleur était insupportable et chaque mouvement juste impossible. Autant vous dire, que mon quotidien a été bien bousculé par tout ça. Plus question de faire passer les auxiliaires de vie aussi souvent que d'habitude puisque chaque manipulation me demandait un effort et une lutte infernale contre cette p***** de douleur

J'appréhendais beaucoup de refaire cette route à pieds en reprenant le travail mais je savais que c'était une première étape importante à franchir. Comme on dit, quand on tombe de cheval, il faut très vite remonter. Je faisais ces premiers trajets accompagnée par mon homme pour me rassurer. Et puis, un jour, je décide que ça suffit et qu'il faut affronter ça, seule, comme une grande !

Aujourd'hui, si je ressens le besoin de vous en parler, de l'écrire, c'est parce que je pensais cet incident 'classé', et j'entends par là, que mon esprit avait tourné la page, mais j'ai constaté hier soir que ce n'était pas le cas. C'est une blessure encore à vif. Et je souhaite, aujourd'hui, et une bonne fois pour toutes, clore ce dossier, si je puis dire, et le faire appartenir au passé. Hier soir, donc, j'avais rendez-vous avec le médecin missionné par mon assureur pour déterminer si mes blessures liées à l'accident peuvent être considérées comme 'consolidées'. Il s'avère que non, et ce, pour plusieurs raisons. La première raison est physique puisqu'aujourd'hui, plus d'un an après l'accident, j'ai toujours mal au dos, là où avant cela n'arrivait jamais. Et la deuxième est d'ordre psychologique car subir ce genre de choc laisse des traces, je reste angoissée par rapport à cela. Avoir à reparler en détails de tout ce qui s'était passé ce mardi 18 janvier à ce médecin hier m'a fait réaliser que cela m'a réellement beaucoup perturbée au point de ressentir des angoisses et d'avoir les larmes qui coulent sur les joues sans même le vouloir ou le contrôler... Alors, non, je ne suis pas guérie. Et pour cette raison, il sera probablement établi que le conducteur devra me dédommager. J'ai besoin de pouvoir mettre des mots sur les choses et qu'on reconnaisse qu'effectivement, traumatisme il y a eu.

Ce que je retire de tout cela au final, c'est d'avoir pris conscience que tout ne tient qu'à un fil en fait, la vie, le destin... Ce jour là, les conséquences auraient pu être tout autres, bien plus graves. Dramatiques mêmes. Mais aujourd'hui, je suis là, je vais (presque) bien et je me dis que j'ai eu de la chance. Oui, appelons ça, comme ça: de la chance. Comme un signe que la vie m'aurait envoyé pour m'indiquer de plus (ou mieux ?) profiter de chaque instant, de transformer cette vulnérabilité en force, en envie de vivre de belles choses quoi qu'il puisse arriver... Alors, aujourd'hui, à cet instant précis, je dis adieu à ces mauvais souvenirs, à ces souffrances, en les considérant comme partie intégrante du passé, de mon histoire. Adieu, donc.
Repost 0