Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 15:30
Le pouvoir de l'esprit sur le corps.

S'il y a bien une chose dont j'ai très vite pris conscience dans la vie, c'est le pouvoir que l'esprit peut avoir sur le corps. Depuis une vingtaine d'années, je dois composer au quotidien avec la maladie et donc un corps qui n'est pas très en forme (cela me fait sourire de résumer cela de cette manière...). Et je crois qu'au fil du temps, par la force des choses, j'ai du apprendre à contourner le problème en ayant un mental relativement solide. On se forge une carapace lorsque l'on rencontre des difficultés assez tôt dans la vie. Moi, mon moyen de défense contre tout cela a été de développer mon caractère (comment ça mon « mauvais caractère »? Que celui qui a dit ou pensé cela quitte la salle...).

 

Dernièrement, j'ai beaucoup réfléchi à cette notion de pouvoir de l'esprit. Parce que généralement, mauvais moral rime avec corps fatigué et pas très forme. Et inversement, bien sûr. C'est la spirale infernale qui entraine tous les engrenages dans le mauvais sens. Moi, par exemple, je sais que quand je suis très fatiguée, j'ai tendance à broyer du noir. Jusqu'au moment où je suis écoeurée de ça et que j'ai envie que les choses s'améliorent. Dans ces cas là, je sais que c'est ma tête qui fait le job pour que ça aille mieux. Comme un gros coup de pieds aux fesses.

 

Par exemple, ce qui fonctionne pas trop mal généralement, c'est de pratiquer le plus souvent possible la pensée positive. Ce qui se résumerait à penser que, d'une certaine manière, le positif amène le positif. Cela se retrouve dans de petites choses, je pense notamment au fait d'apprécier les p'tits bonheurs, les petites choses du quotidien qui nous font sourire. Parfois, un simple bon moment suffit à nous faire oublier que l'on souffre ou que l'on est fatigué. C'est en ça que je trouve l'esprit formidable. Cet esprit capable de nous faire oublier que parfois le corps va mal et nous faire penser que ce n'est pas si grave.

 

J'ai la chance d'avoir un esprit qui finit toujours pas réagir dans de grands moments de doute ou de découragement. Arrivé le moment critique, il se fait entendre pour me faire reprendre le dessus. Comme une grande claque en pleine figure pour me faire reprendre connaissance. Me faire comprendre que je ne peux pas continuer sur cette voie là. Il m'a d'ailleurs sauvée dans bien des cas. Et encore très récemment, quand je m'étais enfermée dans un cercle vicieux de découragement général avec les derniers événements en date... Un matin, j'ai ouvert les yeux et me suis dit que ça suffisait. Que je ne me reconnaissais plus et qu'il fallait me reprendre en main.

 

♥ ♥ ♥

 

Alors, plus que jamais je crois au pouvoir de l'esprit sur le corps.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vous croyez à ces choses là ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

capitaineecho 31/08/2015 18:48

Le pouvoir de l'esprit,la meditation,le lâcher prise m'aide a avancer quand la douleur est plus forte que mes pensees positives!
Bisous

Pierre 30/08/2015 20:22

Bonjour Elodie , j 'ai découvert ton blog il y a quelques jours et il me permet de relativiser sur mon handicap à moi. Le plus dur pour moi est la douleur et les gênes, il me parait pour le moment impossible de me concentrer sur quoi que ce soit et cela me fait peur pour mon futur emploi. Je dis ça ici car oui comme tu le dis , l'esprit a un pouvoir sur le corps , plus qu'on ne le pense et j'espère que le mien ne fait que se réveiller. J'aile bien te lire

mVmHmE 31/08/2015 14:13

Je crois qu'il y a un temps pour tout. Si en ce moment, ce sont les douleurs, le temps du répit viendra un peu plus tard et tout pourra reprendre sa place petit à petit. Au plaisir de te croiser ici alors :)

Renard 15/08/2015 16:22

Salut Elodie, je viens de découvrir ton blog, je vois qu'il t'aide à sortir ce que tu as au fond de ton cœur. Il est vrai qu'il n'est pas facile de se faire accepter dans cette société, quand on est handicapé. Beaucoup de personnes nous évitent, l'handicap et la maladie leurs fait peur. J'ai une maladie génétique très grave, je vis tout seul avec mon père, si je n'avais pas les intervenants qui viennent s'occuper de moi, je ne verrais presque personne. Heureusement que j'ai mon blog, qui permet de tenir le coup. Tu peux le visiter je serais ravi de t’accueillir sur mon blog. Tymo.overblog.com.

mVmHmE 16/08/2015 20:01

Salut Renard,
Oui, c'est vrai que ce blog m'aide beaucoup et je comprends tout à fait que ce soit ton cas également !
Je suis allée jeter un coup d'oeil, je reviendrai avec plaisir !
Ravie de t'accueillir ici en tout cas :)

lucie.t 26/05/2015 20:32

Totalement d'accord avec toi le corps et l'esprit sont liés ! Il faut savoir écouter chacun d'entre eux. Quand le corps nous envoie des petits signaux de détresse, il faut les écouter et se ménager. Il fut un temps où je repoussais sans arrêt les limites, mon corps m'a rappelé à l'ordre et cela avait des répercussions sur mon moral. Je voyais tout négatif ! Mais j'essaie toujours de relativiser et de me rattacher aux petits bonheurs du quotidien. Et je dois dire que mon petit rayon de soleil (ma petite soeur) sait effacer avec un simple sourire ou "je t'aime ma soeur" le moindre de mes maux !

mVmHmE 01/06/2015 11:39

Exactement ! Relativiser est la meilleure des solutions...

Dominique 19/05/2015 23:48

L'expérience du handicap rend évidentes les interactions entre le corps et l'esprit, positivement mais aussi négativement : quand le corps flanche l'esprit "flatule" naturellement des bulles de pensées négatives qui de nouveau aggravent la situation corporelle et ainsi de suite, alors il n'y a que la volonté positive et le combat millimétrique pour inverser la tendance néfaste du physique ! Mais c'est possible et avec un peu d'entrainement cela devient presque un réflexe de sauvegarde sans attendre les dégâts majeurs. Il faudrait bien qu'on apprenne ça aux valides et aux "en-pleine-forme" qui n'écoutent pas leur corps et vont droit dans le mur en oubliant de freiner, eux qui traitent volontiers les personnes handicapées de pusillanimes sans se rendre compte qu'il y a là une richesse dans la faiblesse.....

mVmHmE 21/05/2015 11:03

Je suis tout à fait d'accord avec vous ! Je vois pas mal de personnes qui délibérément n'écoutent pas leur corps en ignorant les conséquences que cela peut avoir ! Il faut pas mal de temps c'est vrai pour apprendre à rectifier le tir...

carrie 19/05/2015 11:05

Il faut se réveiller, rester positive. Pas toujours evident et parfois le corps nous rappelle a l'ordre mais revoir tous ces p'tits bonheurs ne peut que mettre du baume au coeur et de l'énergie communicative et joyeuse ;)

mVmHmE 21/05/2015 11:01

Tout à fait ! :)

Tonton Kiné 18/05/2015 19:34

Salut Elodie, sale caractère toi ? Laisse moi réfléchir... Ok, je prends la porte...
Ah ce pouvoir de l'esprit, heureusement qu'il est là ! Et puis de toi à moi, à quoi ça sert de se laisser envahir par de sombres pensées, à se laisser aller ? Juste à aggraver notre état de santé. Cette faculté à positiver, ne serait-ce pas de l'optimisme ? En partie, le reste c'est cette volonté à rebondir, à réagir, à prendre du recul. Il y en a qui ont tout ça, d'autres n'ont pas cette chance. Ah, que j'aime les personnes avec du caractère, ces petits teigneux et teigneuses, la motivation à vouloir se sentir mieux est bien là, souvent cachée, mais toujours prête à bondir comme ''un diable sort de sa boite'' juste au bon moment !
Très Chère, Le Gladiateur te salue !
Amicalement.
Jean-Luc

mVmHmE 19/05/2015 08:00

Jean-Luc... tu sors ! ^^
Je crois que si, ça doit être ça l'optimisme ! C'est vrai qu'heureusement que l'esprit est là pour nous aider de temps en temps.
Bonne journée !

lesdoucesparoles 18/05/2015 17:44

Coucou ! Je suis totalement d'accord, tout est lié ! Je me souviens l'année dernière, une pote m'a dit "J'ai l'impression que plus tu fais la gueule, plus tu as des boutons" Haha, sur le moment, j'avoue que je l'ai mal pris. Et puis avec le temps, j'ai compris qu'elle n'avait pas tord...

mVmHmE 19/05/2015 08:02

Cela ne m'étonne pas, la peau, les cheveux, le corps en général expriment souvent un malêtre intérieur.

chastre martine 18/05/2015 17:25

oui oui le pouvoir de la pensée j'y crois ferme

mVmHmE 19/05/2015 08:02

:)

Giraudier 18/05/2015 17:07

Bonne étude.
Comme toi j'essaye quand ça va mal de voir les choses différemment.
Pas toujours facile. Mais je retourne toujours la situation en me disant que ça pourrait être pire.
Ceux et celles qui me connaissent me répondent et pire que ça tu connais ?
Mais il faut toujours essayer dans une journée de retenir les petites choses positives, "les petits bonheurs" comme tu les appelles.
Aujourd'hui je suis contente j'ai reçu ma lampe à insectes. C'est mon moment positif de la journée.
Quand une situation coince, je la laisse de côté, je réfléchis si je le peux pour trouver une solution.....ou bien j'essaye de m'en accommoder tout en espérant que la situation va s'arranger.
Avec le temps j'ai appris à être patiente, à laisser faire le temps.
Je gagne moins qu'avant, j'ai adapté mon quotidien.
J'ai des difficultés pour me déplacer, j'ai adapté mes sorties, mes envies, mes échanges.
Je me suis habituée à beaucoup de choses, qu'avant je n'aurais jamais pensé y arriver.
Même la douleur qui fait partie de mon quotidien je m'en suis accommodée, je l'ai acceptée comme une seconde peau, bien sur je suis limitée, je me fatigue plus vite, mais je fais avec.
Comme toi j'ai des découragements, des baisses de régime et puis il y a des jours où tout " roule " enfin presque.
J'ai toujours été forte de caractère, je n'ai pas sale caractère mais j'ai du caractère. et ça aide beaucoup.
Donc faire fonctionner ses méninges peut avoir du positif sur la douleur et les difficultés du quotidien.....et sans nous faire oublier ce que l'on vit ça nous aide à surmonter bien des difficultés.

mVmHmE 19/05/2015 08:05

Merci beaucoup Frédérique pour le partage de ton expérience ! Tu as bien raison de faire les choses à ton rythme, l'essentiel c'est d'y arriver :)