Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Flux RSS :

  • Flux RSS des articles

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

Partager

Mes humeurs.

Lundi 15 septembre 2014 1 15 /09 /Sep /2014 08:30

large--3--copie-1.jpg

 

En ce moment, les vingt-quatre heures qu'il y a dans une journée deviennent insuffisantes pour faire tout ce que j'ai à faire ou voudrais faire, en tout cas. Pour l'instant, je suis encore dans la phase où je dois m'investir dans quelque chose au détriment d'une autre chose. En l’occurrence, ces deux dernières semaines, la totalité de mes journées étaient consacrées à la formation et le soir, j'étais bien trop fatiguée pour faire quoi que ce soit d'autre. C'est probablement le temps que je reprenne mon rythme.

 

Toujours est-il que j'ai beaucoup réfléchi ce weekend et je me rends compte que les choses vont changer. Que je le veuille ou non. Je pense notamment à mon blog, cet espace où j'aime m'exprimer à chaque fois que j'en ressens le besoin. J'ai pris conscience que malgré l'investissement que je compte mettre dans mon projet professionnel, je ne veux pas pour autant en oublier mon blog. Je sais que j'en ai besoin.

 

Alors, je pense que ces deux activités ne sont pas nécessairement incompatibles. Au contraire, je suis convaincue qu'il faut que je garde une petite porte de détente dans la vie. S'investir, c'est bien. Mais savoir faire autre chose de temps en temps, c'est bien aussi. Je vais donc me réorganiser un petit peu. Peut-être que j'essaierai d'écrire mes articles le weekend lorsque j'ai un peu de temps libre.

 

Sachez bien que quoi qu'il arrive, vous faites toujours partie de ma vie. Même si je suis un peu moins présente ici, cela ne m'empêchera jamais de penser à vous et à toutes les choses que je voudrais partager avec vous. Alors, ne m'en veuillez pas trop si mes articles se font parfois un peu plus rares ici... En tout cas, j'espère que cela ne changera rien entre nous :)

Par mVmHmE - Publié dans : Mes humeurs.
Laisser un commentaire, c'est ici. - Voir les 3 commentaires
Jeudi 4 septembre 2014 4 04 /09 /Sep /2014 20:45

large-copie-5.jpg

 

Aujourd'hui, pour beaucoup c'était le jour de la rentrée. Et il s'avère que pour moi, c'était aussi un jour un peu particulier. D'une certaine manière, c'était aussi ma rentrée. Mais ma rentrée d'adulte, on va dire. Certains d'entre vous savaient qu'il se passait quelque chose d'important pour moi aujourd'hui. Au départ, je comptais vous en parler hier, veille de reprise. Et puis, je me suis dit que je préférais vous en parler après avoir vécu la première journée d'une longue série.

 

Alors voilà, ce matin j'ai pris le chemin de ma formation. Cette formation, j'y pense depuis des mois. D'ailleurs mes démarches administratives (de financement, notamment) sont lancées depuis une éternité. Normalement, je devais la faire bien plus tôt en Juin et puis pour des raisons un peu obscures je dois dire, cela avait été annulé. Cela m'avait d'ailleurs beaucoup contrariée à l'époque. Parce que lorsqu'on se projette dans quelque chose qui nous tient à cœur et que cela ne se fait pas, ce n'est pas évident à gérer.

 

Et puis, fin Juin, j'ai eu une opportunité de poste. Un poste qui m'aurait énormément intéressée. Mais, ce n'est malheureusement pas moi qui ai été retenue. Il a fallu aussi digérer tout ça, je l'ai appris le jour de mon départ à Barcelone en plus. C'est la vie. On ne peut pas gagner à tous les coups, comme on dit. Ne voulant pas perdre davantage de temps, j'ai immédiatement pris la décision de m'inscrire à la session de formation de la rentrée de Septembre. Il est toujours bon de savoir se projeter dans quelque chose de nouveau après un échec.

 

J'ai toujours beaucoup aimé l'école. Apprendre, j'aime ça. Là, je dois dire que c'est un peu plus compliqué de savoir ce que je ressens par rapport à cette nouvelle étape. Cette formation dure presque trois mois et va être vraiment intensive. En fait, je suis partagée entre joie et appréhension. Joie parce que je vais apprendre plein de choses, c'est stimulant. Je vais apprendre beaucoup sur moi, aussi. Mais aussi appréhension car mon avenir (professionnel du moins) dépend en grande partie de tout ça. Et j'ai peur de me planter, de ne pas arriver à ce que je souhaiterais.

 

Alors pour le moment, j'essaie de me contenter de sourire à l'idée que d'une certaine manière, aujourd'hui était ma rentrée scolaire. J'ai même pu me replonger un peu la semaine dernière dans mes souvenirs d'enfance. L'époque où j'adorais aller acheter mes fournitures. Mon petit plaisir, c'était de choisir un joli agenda. Alors il y a quelques jours, bien des années plus tard, je suis allée acheter mes petites fournitures. J'ai choisi mon agenda qui me suivra toute l'année à venir, un cahier qui lui aussi me sera très précieux dans les mois (et années) à venir et des nouveaux stylos.

 

 

J'avoue que cela fait bizarre de devoir passer une journée entière derrière un bureau à écouter quelqu'un et prendre des notes. Et puis, l'air de rien, c'est bien fatiguant. Être attentif et concentré durant près de sept heures. Surtout que ce n'est pas uniquement de l'écoute passive. Chacun doit réfléchir sur son projet et se remettre en question. Mais le travail de groupe est vraiment intéressant. Il n'y a plus qu'à maintenant !

 


♥ ♥ ♥

 

Ça me fait sourire et ça me fait peur à la fois, mais j'ai bel et bien repris le chemin de l'école...

Par mVmHmE - Publié dans : Mes humeurs.
Laisser un commentaire, c'est ici. - Voir les 11 commentaires
Mardi 12 août 2014 2 12 /08 /Août /2014 09:00

large-copie-4.jpg

 

Après de longues semaines d'attente et d'impatience, le temps est venu pour le blog de prendre quelques jours de vacances – et oui, moi d'Aout oblige. Quand vous lirez ces quelques lignes, je serai déjà dans le train pour Barcelone. Je me languis de retrouver le soleil, la plage et tout ce qui fait que je suis tombée amoureuse de cette ville, il y a cinq ans... Je vais me reposer, me caler sur le rythme espagnol, boire de bonnes sangrias et déguster de bon tapas !

 

Évidemment, la question ne se pose pas, je vais profiter d'être là-bas pour revenir avec plein de choses à vous raconter. Mais surtout plein de choses à vous montrer car j'ai prévu de faire des petits reportages vidéos pour montrer l'accessibilité de la ville. Je sais d'avance que j'aurai une tonne de choses très sympathiques à partager avec vous !

 

♥ ♥ ♥ 

En tout cas, je souhaite de bonnes vacances à ceux qui ne sont pas encore partis et bon courage à ceux qui sont au bureau. Je vous dis donc à très vite pour de nouvelles belles aventures. Et puis, ne m'oubliez pas pendant mon absence surtout ! Je vous embrasse :)

Par mVmHmE - Publié dans : Mes humeurs.
Laisser un commentaire, c'est ici. - Voir les 6 commentaires
Lundi 21 juillet 2014 1 21 /07 /Juil /2014 19:25

large-copie-1.jpg

 

Dans la vie, il n'est pas rare d'avoir des doutes. Que celui qui n'a jamais douté lève la main, s'il vous plait. Selon moi, douter, c'est aussi se remettre en question. Ne jamais rien prendre pour acquis. Et c'est plutôt une bonne chose je crois de ne jamais croire que tout est gagné d'avance. Parce que cela oblige d'une certaine manière à se surpasser. À donner le meilleur de soi-même. Quand je redoute quelque chose, j'ai tendance à y penser énormément et bien souvent, je cherche comment contourner le problème.

 

Cela sous entend de se faire violence et d'affronter les choses. Me concernant, je trouve rassurant de passer beaucoup de temps à préparer quelque chose que je redoute. Comme ça, au moins, si cela se passe mal, je ne regrette rien. (Bon, je crois qu'au final, cela ne m'empêchera pas de me dire que j'ai mal fait ci ou ça...)

 

Mais je crois surtout que douter, c'est aussi ne pas avoir confiance. Ne pas SE faire confiance. Et ça, c'est un phénomène que je connais pas cœur. Je vous en parlais d'ailleurs ici, il y a peu de temps. Alors, comment faire pour dépasser ses doutes et ne plus avoir du mal à se dire que tout est possible ?

 

Ces jours-ci, je réfléchis beaucoup. (Soyons clairs, je réfléchis toujours beaucoup. Mais là, encore plus !). J'essaie de combattre ce qui fait partie de moi : le doute. Alors, j'essaie de croire en ce que je suis capable de faire. Je travaille énormément sur ma façon de voir et envisager les choses. J'essaie d'introduire dans mon vocabulaire le « tu peux le faire » plutôt que « je crois que je ne vais pas y arriver ». Et croyez-moi, ce n'est pas aussi simple que ça.

 

Combattre ses mauvaises habitudes, combattre ce manque de confiance en soi est un travail qui demande beaucoup d'énergie. Alors, ma façon de tenter de laisser de côté mes peurs et mes doutes, c'est de me préparer. Beaucoup. De redevenir cette élève sérieuse que j'étais à l'école en m'appliquant à bien préparer les choses. Pour me sentir prête. J'en ai besoin, je fonctionne comme ça.

 

♥ ♥ ♥

  

Je dois dire que cet article doit vous paraître un peu confus, je m'en excuse. C'est en vérité un peu à l'image de ce qu'il se passe dans ma tête. Ça mouline, ça mouline, ça mouline !

 

Alors, ça m’intéresse beaucoup : comment faites-vous quand vous doutez ou avez peur de quelque chose ?

Par mVmHmE - Publié dans : Mes humeurs.
Laisser un commentaire, c'est ici. - Voir les 5 commentaires
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés