Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 09:26
ShameHands.jpg 

Lundi 15 Juillet 2013, 18h00. Mon long weekend est terminé et je dois reprendre le train pour rentrer chez moi à 500 km de là. Je me rends donc à la gare de St Pierre des Corps 30 min avant l'heure du départ de mon TGV, puisque j'ai fait appel au service Accès Plus de la SNCF pour un accompagnement à la montée du train avec mon fauteuil roulant. Déjà, première surprise, mon train est annoncé avec 30 min de retard. Et ce n'est pas le seul, loin de là. La gare et les quais sont donc devenus noirs de monde, par plus de 30°C, je vous laisse imaginer le résultat. Bref, la conséquence est que je dois passer 1h entière à attendre dans ces conditions. Prenons le positivement, cela fait du temps en plus en amoureux avant la séparation.

 

Le TGV 5267 est annoncé en approche de la gare. Je suis donc fin prête devant la porte de ma voiture, la voiture 11. L'accompagnateur SNCF ouvre la porte, monte à l'intérieur de la voiture, redescend et m'annonce, un peu perplexe, qu'il y a déjà une personne en fauteuil roulant qui est installée à l'intérieur. - Ah, je croyais pourtant que l'accès à la place dédiée dans chaque voiture n'était attribuable qu'à une seule personne en fauteuil. Deuxième (mauvaise) surprise. Je monte donc dans la voiture et constate de mes yeux que l'emplacement où j'aurais du me stationner pour mon voyage de 2h15 est effectivement déjà occupé par un monsieur. - Euh ouais, donc, je me mets où là ? Une place en face est libre d'accès et de siège. Petit détail qui a son importance, cet espace est envahi de grosses valises qui n'ont rien à faire là. Après que quelqu'un ait pu les bouger, c'est donc là que je passerai mon périple. - Pas super, mais estimons nous heureux d'avoir au moins une place dans ce train. Hum, hum.

 

Le train démarre, je suis encore un peu perturbée de ma montée dans le train et de la précipitation qui l'a suivie. Bref, je passe à autre chose, un long voyage m'attend. Sauf que très vite, je remarque qu'il fait très chaud. Du genre, vraiment chaud. On avoisinerait les 30°C que je ne serais pas surprise. - Il me semble pourtant que je suis en première classe et que c'est censé être climatisé. Et, une autre surprise... J'entends d'ailleurs plusieurs personnes se plaindre de la chaleur autour de moi.

 

C'est à partir de là que les choses vont se compliquer, vraiment. Le monsieur en fauteuil à côté de moi, d'un certain âge, est accompagné par son épouse. Il lui demande pour aller aux WC. Cette dame se lève donc pour aller repérer les lieux. À savoir que les WC handicapés se trouvent juste derrière nous, une fois le sas passé. Elle revient, l'air contrarié, annoncer à son mari qu'il y a plusieurs grosses valises en travers du chemin et qu'elle ne saura pas les soulever seule. Et que surtout, la porte des WC est verrouillée et qu'il est impossible d'y accéder. Un couple en face se mêle à la conversation et demande à cette dame si elle souhaite qu'il aille demander à un contrôleur de venir pour régler le problème. Elle accepte volontiers. Pendant ce temps, qui soyons clairs a duré plus de 20 min, le monsieur commence à s'impatienter. Le contrôleur arrive enfin pour qu'on lui explique la situation...

 

Il va donc constater de ses yeux ce qu'on lui a dit. Il constate qu'effectivement les valises gênent le passage mais qu'il ne peut pas les bouger car il ne sait pas à qui elles appartiennent.  Et qu'en plus de cela, il ne veut pas ouvrir la porte des wc, que s'ils sont fermés à clef, c'est qu'il y a une raison. Fin de discussion. Et le contrôleur s'en va en demandant à l'épouse de trouver une autre solution. - Euh, what ?! Une autre solution, c'est une blague ? Là, ça en est trop, cette fois-ci c'est moi qui me mêle à la discussion. À peine le temps de réagir que le contrôleur a déjà disparu. Je ne peux que constater la panique dans les yeux du monsieur qui attend depuis maintenant 30 min pour aller aux WC. Sa femme cherche à le rassurer comme elle peut en lui disant que ça va aller, qu'ils vont trouver une solution.

 

Sauf que la seule option qui lui reste, c'est de faire ses besoins dans un urinal, là, dans la voiture, devant tout le monde. Oui, vous avez bien lu. Ce monsieur ne comprenait pas pourquoi et commençait à sérieusement s'agiter, ce que je peux comprendre. - Il a quand même le droit d'aller pisser comme tout le monde, merde. Sauf que pour cela, il fallait qu'il se mette debout sans tomber (sa femme m'a expliqué qu'il tenait à peine sur ses jambes) et surtout essayer de se cacher comme il pouvait des autres voyageurs en se mettant à ma place. J'ai donc du me déplacer comme je pouvais en contournant son fauteuil avec le mien pour qu'il puisse se garer à ma place. Je suis restée près de 20 min en plein milieu de l'allée, dans le passage. C'est dans ces moments là que l'on comprend pourquoi normalement, il ne peut y avoir qu'un seul fauteuil roulant de stationné. Pour cela aussi, il fallait surtout que le train soit à l'arrêt, ce monsieur a donc du attendre encore l'équivalent de 30 min pour que le TGV s'arrête à son prochain arrêt. Pour rappel, cela fait donc 1h qu'il a exprimé à son épouse le besoin d'aller aux WC. Elle ne savait plus comment faire pour le calmer et le convaincre d'attendre encore 'quelques petites minutes' que le train s'arrête. Le train s'arrête enfin, ce monsieur est enfin libéré de son cauchemar. 

 

Il ne savait plus où se mettre. Le pauvre, à sa place, j'aurais vraiment pété les plombs. Je suis scandalisée que la SNCF tolère de telles situations. Ce monsieur s'est retrouvé dans une condition humaine plus qu'humiliante. Sa dignité, il a pu s'asseoir dessus, c'est le moins que l'on puisse dire. Comment accepter que, sous prétexte que le personnel SNCF du TGV refuse de faire le nécessaire, ce monsieur s'est retrouvé contraint d'uriner devant tout le monde ? Que pour ce faire, il a fallu que plusieurs personnes (passagers) soient solidaires et fassent en sorte que cette situation dégradante lui soit le moins pénible possible ? Comment accepter qu'une personne en situation de handicap soit traitée de la sorte ? Peut-on raisonnablement fermer sa gueule face à tant d'injustice ? Pour information, le contrôleur n'a même pas eu le cran de se représenter dans la voiture par la suite pour contrôler nos billets ou ne serait-ce que pour s'assurer qu'une 'solution' avait pu être trouvée pour ce monsieur. Non, ce contrôleur a préféré fuir ses responsabilités et ne pas assumer sa bêtise. C'est tellement plus simple.

 

SNCF, à eux de nous faire préférer le train ?!

 

 

* Edit du 22 Juillet 2013 : Je tiens à vous informer que depuis la publication de mon article et ses très nombreux partages grâce à vous tous, l'information de cet incident est remontée aux oreilles de la SNCF. J'ai depuis été contactée directement par téléphone par la SNCF. Ils m'ont dit avoir pris connaissance de ce qui s'est produit dans le train et m'ont présenté des excuses pour le désagrément occasionné. Le contrôleur aura probablement à répondre de ses actes, ce qui serait la moindre des choses. Par ailleurs, le couple qui a subi ces mésaventures a lui aussi été contacté. La SNCF m'a assuré qu'ils seront dédommagés en bon voyage et qu'ils recevront une lettre d'excuse personnalisée. Pour moi, en rédigeant cet article, l'essentiel était que ce genre d'incident ne reste pas sous silence, de manière à ce que cela ne se produise plus. Jamais. Et en finalité, que les choses puissent être améliorées au sein de la SNCF. Croisons donc les doigts, maintenant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loisel laurent 18/12/2014 17:04

Bonjour, Une petite annectode sur les toilettes PMR, de voyage en voiture en passant par les autoroutes, après deux heures, une pose s'impose, je me gare, je prends mes deux cannes direction la
station service, les toilettes PMR, zut fermées à clé, je vais à la caisse, "non monsieur , si elles sont fermées c'est qu'il y a un problème, je ne peux pas les ouvrir...", direction les toilettes
pour femmes, pas le choix car il y a tout au fond un cabinet PMR, désolé mesdames je passe devant vous. Je n'étais pas à mon aise... Moralité, il faut prévoir l'urinal et faire devant les autres...
Au plaisir de vous lire, Laurent

Coline 20/09/2013 10:33


Bon alors la SNCF donne ses excuses et des bons voyage?


C'est TOUT?


MERDE!


Aux USA la compagnie aurait versé des milliers de dollars pour réparer le préjudice, ici, on s'en sort avec des excuses et des bons voyages.


Ils disent que ça va changer.


Mais non, ça ne changera pas. Tant qu'on ne tapera pas les boîtes au portefeuille, ça ne changera pas. la SNCF s'en carre et continuera de s'en carrer...

mVmHmE 27/09/2013 15:14



Je veux bien te l'accorder que des excuses et des bons voyage peuvent semble un peu légers en comparaison du préjudice subi ;)



Alice 08/09/2013 12:24


Bravo pour ce que tu as fais 

mVmHmE 27/09/2013 15:19



Merci ;)



cecile 02/08/2013 09:58


Bonjour! Votre histoire m'a rappelé la notre: prenant l'avion avec soi-disant un accompagnement pour mon mari en fauteuil, on se trouve à l'escale en retard. Mon mari demande à aller aux
toilettes et on lui répond "no time"! faudra aller dans l'avion. Oui mais voilà, dans l'avion, on vous transfère sur une petite chaise roulante pour les déplacements à l'intérieur et la chaise,
LEUR CHAISE NE POUVAIT PAS ENTRER DANS LEURS TOILETTES!! Panique à bord, surtout qu'on vous fait embarquer les premiers et qu'on attend que vous soyez assis pour embarquer les autres. Gros
embarras des hotesses, et surtout de mon mari qui n'en pouvait plus! jusqu'à ce que le commandant viennent nous parler, et j'ai bien compris 'I suggest you take the next plane" ou lalala dans mon
anglais minable je fais comprendre qu'on a une bouteille, et que si on pouvait être seuls cinq minutes... donc les hotesses ont pris des couvertures et fait un jolie tente pudique autour de nous
pour qu'on puisse utiliser l'urinal. L'embarquement avait commencé et tous le monde a été au courant... on l'a pris avec humour, mais voilà ce qu'ils appellent un avion adapté

mVmHmE 05/09/2013 20:22



Mais quelle horreur ! Les gens n'ont décidement aucune limite, c'est pas possible ça ! Vous avez eu bien du courage de garder votre calme dis donc ! Quelle honte ! Merci d'avoir partagé ici votre
mésaventure. Cela me prouve (malheureusement) que ce type d'incident se produit régulièrment et c'est plus que regrettable !



bertrand 02/08/2013 04:02


bravo pour avoit gagner le combat et je trouve que la sncf  s est moque un peu de toi , voila mon avis , mais geniale que ton articles soit remonte jusqua  pepi le directeur de la
sncf 

mVmHmE 05/09/2013 20:25



La question n'était pas vraiment de gagner ou perdre. Mon objectif était surtout de faire du bruit et que cet incident dramatique ne passe pas sous silence ! Alors, en ça, oui j'ai peut-être
gagné !



mb73 29/07/2013 17:59


suite à un partage sur facebook, je viens de découvrir votre mésaventure. C'est tout simplement HONTEUX. Comment peux t'on oser imposer celà. Le controleur devrait être prié de subir la même
chose , la prochaine fois il cherchera peut être une solution pour ce monsieur et pour tous les personnes en situation de handicap. Bon courage et bravo pour avoir osé publier cet article et vous
défendre contre la sncf.

mVmHmE 31/07/2013 20:52



Cela n'est pas idiot de se dire que ce contrôleur devrait affronter la même situation pour réellement prendre conscience de ce qu'il a fait subir à ce monsieur ! Merci de votre réaction en tout
cas !



Marianne 24/07/2013 22:29


Bonjour,


je découvre votre article suite à un partage sur FB par une amie, et je suis scandalisée de ce que je lis ! Effectivement, une lettre d'excuse, c'est la moindre des choses, et demander au
contrôleur de s'expliquer aussi, mais manifestement, c'est un problème plus global !


Bises et bonne soirée !

mVmHmE 25/07/2013 10:23



Je suis d'accord avec vous, c'est une problématique plus générale. Un grand besoin de sensibilisation auprès de leur personnel. Bonne journée à vous et merci de votre réaction !



Des illusions livresques 24/07/2013 13:08


Je n'ose me mettre à la place de ce monsieur, mon dieu !


C'est déjà plus qu'agaçant de devoir s'adapter à tout, si en plus, rien n'est fait pour que l'on puisse être correctement à l'aise dans cet environnement, ça m'énerve ce genre de situation.


Et c'est tous les jours comme ça. Dans plein d'endroits, seulement peu de personnes, ont le courage que tu as eu, de pouvoir crier ou plutôt d'écrire haut et fort, ce qui s'est déroulé.


Tu as bien fait et je suis contente qu'il y ait eu des suites.


J'espère qu'ils vont s'améliorer !


Je te remercie pour cet article, qui j'imagine, t'a soulagée, un peu.

mVmHmE 25/07/2013 10:25



Merci de ton soutien ! De toutes façons, je n'aurais jamais pu me taire après avoir vu ce que j'ai vu ! C'est dans ma nature. Effectivement, l'écrire et le partager m'a fait un bien fou ! À
bientôt :)



Pasc 24/07/2013 12:03


Je suis contente que tu en parles, car moi aussi en fauteuil, je me suis déjà retrouvée avec 2 autres personnes en fauteuil à cet emplacement! L'agent SNCF qui aidait la 3ème personne à monter
dans le train m'a répondu clairement "que c'était comme ça" quand j'ai protesté. Heureusement que je peux me lever, je me suis assise sur un siège normal et ai plié mon fauteuil, mais c'était
serré! Et ça arrive régulièrement.


C'est vrai qu'il n'y a pas que des cons à la SNCf mais ils ont encore des progrès à faire (toilettes accessibles en fauteuil par exemple, quand on a un équilibre précaire dans un train en
mouvement, c'est du sport!)

mVmHmE 25/07/2013 10:28



Je ne suis malheureusement pas étonnée d'apprendre que tu as également eu des mésaventures avec la SNCF. Comme tu dis, heureusement que tu peux te lever parce que d'autres n'auraient pas
forcément pu. C'est vrai qu'au niveau des wc, il serait plus pratique de pouvoir rentrer complétement avec le fauteuil car certains n'ont vraiment pas le choix ! Merci d'avoir partagé ton
expérience ici en tout cas ! 



Blandine 24/07/2013 11:50


Bonjour et merci beaucoup pour cet article que je viens de partager sur facebook et twitter!
Je suis scandalisée par ce que tu écris et finalement pas très étonnée: Quand le handicap sera t il pris en compte en France???
Je suis atteinte de la sclérose en plaques, je marche encore mais j'ai peur pour plus tard et je suis triste pour tous ceux qui subissent ce genre de situation
Une place dans le train c'est quand même pas l'impossible et des chiottes ouvertes non plus!!!!!! Rhaaaa, je retiens mes gros mots là mais j'en pense un max!!!!!!!!!!
Gros bisous et prends bien soin de toi!!!!

mVmHmE 25/07/2013 10:31



Merci Blandine d'avoir pris la peine de partager l'article ! Je vois que toi aussi ce genre de situation te met en colère ;) Je te rejoins complétement sur le fait que demander une place
convenable et des toilettes exploitables ce n'est quand même pas demander la lune !! Merci de ta réaction et à bientôt !



Syluban 22/07/2013 15:39


Réponse "officielle" de la SNCF


  https://twitter.com/Syluban/status/359250772002750466


la situation vécue n'était pas normale et en contradiction avec les valeurs de l'entreprise.


l'info a été remontée en interne et le couple de clients comme l'auteure ont été contactées

mVmHmE 22/07/2013 16:05



Effectivement, je viens de faire un édit à mon article pour raconter à tous la suite de l'aventure...



Clara 22/07/2013 00:08


Ca devient vraiment grave, les gens n'ont aucun principes... Ne serait-ce qu'en tant que personne, le contrôleur aurait pû aider.

mVmHmE 22/07/2013 17:07



Je suis tout à fait d'accord avec toi, en tant que professionnel mais aussi en tant qu'être humain, il aurait du faire quelque chose !!



Kikekoidonc 18/07/2013 18:35


Je suis outrée, choquée, scandalisée par de tels propos. J'en ai les larmes aux yeux de colère ! C'est une honte ! Autant pour ton histoire de place réservée mais déjà prise que l'histoire du
contrôleur irresponsable et inhumain. Tu peux me croire, ça va être partagé. Bande de CONS.

mVmHmE 19/07/2013 11:57



Un grand merci d'avoir pris le peine de partager cet article. C'est grâce à tous vos nombreux partages que j'ai pu faire du bruit et me faire entendre par les personnes concernées !



Kiara 18/07/2013 17:53


C'est honteux!Et je vais ajouter de l'eau à ton moulin.


J'ai pris le train la semaine dernière, enceinte de 7mois 1/2. A la montée dans le TGV, les gens se bousculaient pour être le premier à monter. Sous le regard du contrôleur, j'ai dû attendre sur
le quai en pleine chaleur, sous un soleil de plomb que tout le monde monte. Quand j'ai eu ENFIN trouvé ma place, personne n'a voulu m'aider à mettre ma valise en hauteur, ce que je ne pouvais
absolument pas faire seule, même avec la plus grande volonté du monde. Ma voisine, qui était déjà installée, a soupiré fortement mais a fini par m'aider, se poussant juste ce qu'il fallait pour
laisser passer mon gros ventre. Une fois assise, je ne me suis pas levée pour aller aux toilettes de tout le trajet (2h). A l'arrivée, j'ai dû demander à ma voisine de bien vouloir m'aider à
descendre ma valise (elle a encore soupiré). Pour descendre, j'ai dû pousser et soulever SEULE puis enjamber de grosses valises qui n'avaient rien à faire dans le passage. Personne ne m'a aidée.
Pourtant des passagers attendaient pour descendre aussi!
Ensuite, j'ai pris une correspondance, même combat. Dans le TER bondé, personne ne m'a proposé de se pousser ou de me laisser sa place. J'ai dû traverser TOUT le train (sinon je pouvais
m'installer sur un strapontin) enceinte, épuisée et avec ma valise.
Heureusement, à la dernière correspondance, le contrôleur m'a proposé son aide et j'ai pu m'asseoir rapidement.
Vu le prix que j'ai payé pour ce voyage et mon état, je ne pensais pas vivre un tel calvaire. Non seulement les contrôleurs et agents SNCF n'ont pas bougé le petit doigt pour m'aider, mais les
passagers m'ont laissée me débrouiller seule. Je ne pensais pas les gens si égoïstes. Heureusement, contrairement à toi, j'avais la clim!
On ne respecte plus rien ni personne dans notre société actuelle.

mVmHmE 19/07/2013 11:55



C'est malheureux mais ton témoignage ne me surprend pas du tout. Les gens sont très individualistes de nos jours. Pas question de penser aux autres. Et les agents de la SNCF sont parfois à côté
de la plaque et ne jouent pas leur rôle auprès des passagers. La moindre des choses est de donner un coup de main tout de même !



CATHERINE QUELEN 18/07/2013 15:00


Bpnjour,


 


Est-il possible que vous puissiez partager votre article sur la page SNCF.Egalement sur le site de l'APF il y a un forum où les personnes peuvent témoigner de ce genre de mésaventure.


Avez- vous partagé cet article ailleurs en plus de votre blog ? A lui seul il ne changera pas le monde d'un coup,, mais à force de témoignages comme le vôtre la prise de conscience de chacun
évoluera. Merci à vous de nous en avoir fait part.

mVmHmE 19/07/2013 11:51



Bonjour Catherine, l'article a déjà été partagé à plusieurs reprises auprès de la SNCF. Cependant je vais regarder pour le partager sur le site de l'APF, c'est une bonne idée. Cet article a été
partagé également sur facebook, twitter... Et plus largement avec tous les partages de chacun. Depuis deux jours, l'article fait du bruit. Et vous avez raison, c'est à force de témoignage que les
choses bougeront petit à petit. En totu cas, moi je refuse de me taire quand je suis témoin de telles scènes !



Marion 18/07/2013 11:54


PUTIN MAIS JE SUIS SCANDALISEE !!!!!!!


Mais quels enculés j'arrive pas à croire qu'on puisse faire subir ça à des gens, et encore plus en situation de handicap.


J'espère que ce monsieur a fait remonter cette histoire et s'est plains à la SNCF.


Bande d'irresponsables.

mVmHmE 19/07/2013 11:49



Je sais qu'il ne l'aura pas fait, c'était un monsieur âgé qui n'aura pas voulu faire d'histoires... Heureusement, j'en aurai fait pour deux ^^



DarkGally 17/07/2013 21:56


En France on a définitivement pas le respect des personnes handicapées.Ce n'est pas en les niant qu'elles n'existeront pas ! J'ai honte de mon pays parfois...

mVmHmE 19/07/2013 11:46



Je te rejoins complétement ! Faire comme si nous n'étions pas là n'est définitivement pas la bonne solution !



Laurent 17/07/2013 21:04


Pour ton periple tu n'as pas eu de chance. Et en plus grosse faute professionnelle du contrôleur, incapable de faire la loi dans son TGV et de gérer le confort de ses clients.


Je prends plusieurs fois le TGV atlantique durant l'année pour aller dans le sud, mais n'étant pas en fauteuil je n'ai jamais fait attention à ces conditions de voyage particulière. J'ai
plusieurs questions :


1 - Existe t'il des emplacements réservés aux fauteuils en seconde classe ? Ou faut-il obligatoirement acheter un billet 1ère classe ?


2 - Y a t'il plusieurs emplacements réservés au fauteuils dans une rame de TGV, ou seulement une ?


 

mVmHmE 19/07/2013 11:45



Pour te répondre avec les informations dont je dispose: Les emplacements dédiés ne se situent que dans les voitures 1ère classe avec un tarif préférentiel. Il y a en théorie deux emplacements
réservés mais selon moi, un seul est véritablement adapté puisque le deuxième (que j'ai du occuper durant ce voyage) est en réalité devant la porte du sas et gêne le passage. Inutile de dire que
du coup, tu es bousculé durant tout le voyage par les personnes qui vont aux toilettes...



lcead 17/07/2013 19:28


Le commentaire de Bernie63 démarrait bien; il est vrai qu'il ne faut pas généraliser le comportement de ce contrôleur à tout les cheminots.


Mais attention de ne pas faire d'amalgame avec l'accident mortel de Bretigny-sur-Orge qui doit être un vrai traumatisme pour tout le monde du rail et au delà. À vous lire Bernie63, on pourrait
croire que vous voudriez utiliser l'aide apportée par les agents de l'Essone comme une excuse. Je met cela sur le compte d'une maladresse due à l'émotion engendré par cet incident très récent.


Au plaisir de vous lire


LCEAD

jb 17/07/2013 18:49


Bonjour,


je suis moi aussi handicapé, et aussi agent SNCF, ce genre de situation m'attriste, car le comportement de certain cheminot reflète une mauvaise image du reste des travailleurs.


Bien sur il y a des cons, et moi aussi je le remarque


Maintenant il est en tord sur plusieurs raison, notemment les valises qui gênent le passage, nous sommes tous d'accord pour dire qu'elles n'ont rien a faire la, juste par exemple en cas
d'évacutaion. Le controleur aurait déja du agir pour ca. C'est vrai qu'il aurait été bien aussi de savoir pourquoi les toilettes ont été bloqué, bouché? inondation? ou simplement oublié d'être
ouverte?


Pour cette histoire de place je ne peut apporter ma pierre, car je ne sait pas comment ce passe la vente de billet.


mais pour défendre un peu le reste des cheminots ne mettez pas tout le monde dans le même panier, par exemple suite a la catastrophe ferroviaire de brétigny, des collègues ont été rappellé de
vacances pour venir déblayer, et la bien sur pas question ne négocier, et je vous passe les horaires de d'autres agents (5h-13h puis 15h-23h) qui étaient aussi sur le chantier de brétigny pour
rétablir la situation au plus vite.


oui il y a des cons a la SNCF, mais tout le monde ne l'est pas. Et on oubli souvent de remercier ceux qui sont la quand c'est la merde.

Bernie63 17/07/2013 13:07


Et que dire de plus quand je voyage en fauteuil électrique... Un seul fauteuil (électrique) tient toute la place "réservée" ... La SNCF a d'énormes progrès à faire !

mVmHmE 19/07/2013 11:41



On est d'accord que des choses restent à améliorer !



Timmy 17/07/2013 12:38


ça ne m'étonne pas... et encore il faut aussi que les wc soit accessibles (ce qui n'est pas forcément le cas). J'ai la chance de pouvoir me déplacer mais quand il y a tout juste la place de
rentrer alors avec un fauteuil faut même pas y penser. Ces deux dernières années, à chaque fois que j'ai dû faire un trajet en train seule ça a été souvent "folklorique" (être à 2fauteuils sur un
emplacement, être coincée une demi heure sur la plateforme dont la batterie était déchargée,être oubliée etc..)

mVmHmE 19/07/2013 11:41



Je vois que tu as toi aussi rencontré des difficultés... Pourquoi cela ne me surprend pas ? Le coup de la plateforme, c'est fort ! T'est-il déjà arrivé qu'ils t'oublient à la sortie du train ?
Moi oui...



coline 17/07/2013 12:01


J'ai aussi envoyé l'adresse de l'article à la page facebook de la SNCF. Quelle bande de connards.

mVmHmE 18/07/2013 22:06



Un grand merci d'avoir pris le temps de le partager, c'est super !



EmilieSunny 17/07/2013 11:20


C'est vraiment honteux, ça m'a choquée! (c'est pourquoi j'ai tweeté ton article à la SNCF ;-) )

mVmHmE 18/07/2013 22:05



Je dois te dire encore un grand merci de ton soutien et d'avoir pris la peine de partager l'article à la SNCF pour les faire réagir !



MinnieH 17/07/2013 11:13


Cà m'écoeure... j'ai les larmes aux yeux de voir ce traitement honteux  Comment on peut en arriver là
franchement.. à chaque fois que je monte dans un train, je pense à toi et à ceux que je "connais" en fauteuil et me demande comment on fait, quand de mon côté, avec une béquille et ma valise, je
ne sais déjà pas me débrouiller et que ce ne sont pas les contrôleurs ou les gens qui font quelque chose pour aider.. je me démmerde... mon dossier est en cours à la mdph pour que j'aie une
carte. J'appréhende une semaine à l'avance et pareil pour le retour. De là, à perdre sa dignité devant les autres, c'est juste honteux :-( je suppose qu'une pétition a déjà été faite pour
déplorer les services d'aide déplorables, si ce n'est pas le cas, il faudrait peut-être qu'on l'envisage ? "prendre le train et garder sa dignité malgré tout..."


Bisous ma belle, des pensées

mVmHmE 19/07/2013 11:39



Tu m'as fait sourire avec ton idée de pétition "prendre le train et garder sa dignité malgré tout...". C'est une idée à garder en tête. Ce qui est certain, c'est qu'on aimerait que ce genre de
situation humiliante ne soit plus infligée à quiconque. Des bises !



Elo 17/07/2013 11:07


C'est horrible de voir des choses pareils !!! Aucun sens de l'humain bordel

mVmHmE 18/07/2013 22:02



C'est le moins que l'on puisse dire ;)



Ginie 17/07/2013 10:57


Vraiment scandaleux... Faudrait leur envoyer une lettre de réclamation (bien que je doute que cela les touche réellement) !!!

mVmHmE 18/07/2013 22:01



Crois moi l'article a déjà fait son effet et est arrivé dans les bonnes oreilles...



unicks 17/07/2013 10:54


déjà qu'en étant "valide" c'est déjà pénible (je me souviens d'une fois où j'ai du attendre que le train s'arrête à une gare pour courir changer de wagon parce que je n'en pouvais plus et que les
toilettes du wagon où j'étais étaient indisponible) alors j'imagine qu'en chaise roulante c'est encore pire. et le personnel ne se bouge pas toujours, ça c'est clair.

mVmHmE 18/07/2013 21:59



Ils ne sont malheureusement pas suffisamment sensibiliés et c'est dommage !



Luminouroz 17/07/2013 10:49


Mais c'est horrible o_o Sérieux, il a quoi ce contrôleur dans la tête ?


Les conditions étaient déjà pas génial et faut qu'en plus Monsieur fasse le connard ? Hallucinant.

mVmHmE 18/07/2013 21:58



J'avoue que je suis tombée sur un bon spécimen là...



Missbavarde 17/07/2013 10:34


A quand un concurrent à la SNCF? c'est vraiment honteux !!

mVmHmE 18/07/2013 21:58



C'est effectivement une question que l'on peut se poser...