Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 21:50
zzz1-240x226.jpg

 

Je vous parlais récemment de la nouvelle campagne publicitaire de l'Association des paralysés de France (APF) pour sensibiliser le grand public au manque d'accessibilité de chacun des lieux parcourus au quotidien par une personne en situation de handicap.

* * *
Les trois photos de cette campagne ainsi que le message fort font pas mal parler d'eux.

Et c'est tant mieux. Mais c'est insuffisant.

Mais surtout, il faut continuer à faire du bruit.

Parce que le combat est vraiment trop important pour le laisser se mener seul et en silence!

* * *

Dans la cadre de cette campagne institutionnelle "Supprimons les obstacles qui paralysent", l'APF lance son spot TV. Axé sur le thème de l'accessibilité, ce spot marque une rupture avec les codes habituels des spots publicitaires TV. Diffusé depuis hier, ce spot sera visible sur les principales chaines de télévisions hertziennes et du câble durant le mois de décembre 2012 et le début d’année 2013.

Je vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous:

* Campagne réalisée gracieusement par l’agence BDDP & Fils.

L'originalité du spot réside dans l'absence de musique et de voix off. Cette plage silencieuse au milieu des fonds sonores souvent forts des autres spots publicitaires attirera l’attention du téléspectateur et suscitera sa curiosité.
 
Le message délivré en silence s'apparente aux problèmes quotidiens des personnes en situation de handicap : on les voit peu, on ne les entend pas, mais elles sont en colère !
 
C’est un coup de poing silencieux sur la table.

* * *
Parce qu'il n'y a pas plus clair, je vais remettre par écrit tous les obstacles cités dans le spot publicitaire. Il est évident que cette liste pourrait tout à fait être complétée. Et pas qu'un peu. Parce que se déplacer en fauteuil roulant, par exemple, c'est être confronté chaque jour, chaque semaine à ces nombreuses difficultés. 

Portes trop étroites.
* Ne pas pouvoir rentrer quelque part, juste à cause d'une porte. C'est rageant.

Toilettes inaccessibles.
 * Ça, c'est vraiment quelque chose de très difficile à vivre.

Bus sans rampe d'accès.
 * Autant dire qu'il serait préférable que ce genre de chose se produise de moins en moins à l'avenir. En fait, non. Plus jamais.

Guichets trop hauts.
* Il est tout à fait humiliant de ne pas pouvoir régler ses achats comme tout le monde à la caisse d'un magasin. Parce que généralement, inutile de vous dire qu'on se fait remarquer. Et pas pour les bonnes raisons. Que ce soit clair.

Trottoirs encombrés.
* C'est la difficulté que je rencontre le plus souvent. Tous les jours. Je me rends seule en fauteuil à mon bureau, chaque matin. Et chaque matin donc, je me retrouve face à des poubelles jetées n'importe où sur le trottoir. Ou bien alors à une voiture stationnée devant le passage piéton m'empêchant de descendre du trottoir et m'obligeant à retraverser tout le trottoir en sens inverse pour trouver une autre bordure où descendre. Ça, j'adore. Et les voitures stationnées sur les trottoirs et ne laissant pas suffisamment de passage pour un fauteuil roulant. On ne les compte plus.  

Distributeurs de billets inaccessibles.
 * Oui, et donc on fait comment quand c'est comme ça ? On fait la manche ?

Rayons de magasins étroits.
 * En tant que femme, ne pas pouvoir faire son shopping en toute liberté. Ne pas pouvoir accéder à l'article qui nous fait rêver: la rage. Parce que demander un coup de main à la vendeuse pour l'attraper et se sentir comme un enfant. Non, merci.

Ascenseurs en panne.
 * Ça, c'est la deuxième difficulté que je rencontre le plus souvent. Et notamment dans le métro. Je vous explique. Je pars d'une station A pour me rendre à une station B. Seulement, mauvaise surprise: l'ascenseur est en panne à la station B. Je ne peux pas rejoindre la surface. Que faire, me direz-vous ? Et bien, c'est très simple (hum, ironie...) je dois reprendre le métro pour descendre à la station C (qui ne faisait pas partie de mon itinéraire initial) et rejoindre la surface pour immédiatement rentrer à nouveau dans le métro mais en le prenant cette fois-ci dans l'autre sens. Et seulement après toutes ces étapes laborieuses, j'aurai l'immense joie et honneur de pouvoir descendre à la station B. Que j'aurai déjà du rejoindre, il y a déjà vingt minutes de cela. Comment ça, les handicapés n'ont pas tout leur temps ?

* * *

Espérons que le silence de cette campagne TV fasse du bruit.

Chacun peut y contribuer en partageant l'information. Parce que sensibiliser est déterminant.

Alors, je compte sur vous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plombier 26/03/2015 19:41

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Stephy 16/03/2013 23:09


En fille qui aime un peu le shopping, il y a aussi : les cabines d'essayage adaptées qui existent mais où sont entreposés les cartons (parfois jusqu'au plafond). Dans le meilleur des cas les
personnes se proposent de les sortir...Encore une fois on ne passe pas inaperçu !

Récemment, on devait faire un pot de départ pour un collègue-copain. Il a cherché un restau accessible pour que je puisse être présente. Sur le site internet, c'était marqué comme accessible.
Je lui ai dit qu'il valait mieux se renseigner car les infos des sites sont souvent trompeuses. Il y est allé et il a bien fait : la propriétaire lui a dit que leurs toilettes étaient
aménagées...Sauf que pour rentrer dans le restau, il y avait une marche (une bonne marche je crois en +). Mon copain-collègue leur a signifié que c'était ridicule et comme d'habitude on lui a
sorti qu'on pouvait m'aider à rentrer...Hum, ils ne m'ont pas vu : 180kg de fauteuil +47 kg pour moi...comment dire, ça va pas le faire les gars !


Idem pour un enterrement de vie de jeune fille où je n'ai pas pu me rendre. La témoin de la mariée s'était renseignée : le restau était "accessible". J'appelle le restau pour m'en assurer.
"Bonjour Madame, je dois venir pour un EVJF bientôt et je voulais savoir si votre restaurant était accessible aux personnes en fauteuil roulant". Elle : "Oui tout à fait !" Moi : "Donc il n'y a
pas de marche, d'escalier...?"
Elle : "Ah si !..." Moi : "Alors ça ne va pas être possible..." Elle : "Mais on peut vous aider" Moi : "Non mon fauteuil est trop lourd et n'a pas de prise...Accessible ça veut dire qu'on n'a pas
besoin d'aide"...Tout ça en gardant le sourire (il paraît que cela s'entend au téléphone...

Parfois je me changerai bien en Zidane : coup de tête ! Je suis anti-violence...mais faut pas pousser !

http://rouleverslaventure.skyrock.com 04/02/2013 20:27


On s'attendrait à ce que les choses changent à notre époque mais non le quotidien ça ne s'arrange pas. Je suis souvent obligé de m'énerver parce les cabines d'essayge pour handicapées servent de
débaras.


Par contre pour les lieux touristiques, en général public, les choses changent. J'ai d'ailleurs fais un blog récemment http://rouleverslaventure.skyrock.com


Merci pour vottre blog. Je me retrouve souvent dans ce que vous dites.

mVmHmE 05/02/2013 13:08



Merci de vote message. C'est que je constate aussi: souvent les cabines d'essayage adaptées servent à tout sauf à leur but premier: permettre à une personne en fauteuil de s'y installer :/


Je vais aller jeter un oeil à votre blog. Bonne journée.