Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 12:56

tumblr mkniu77E101s7vb4so1 500 large 

Dernièrement, lors d'une soirée entre amis, j'ai eu à expliquer un peu à une personne, que je rencontrais pour la première fois, en quoi consistait ma vie avec le handicap. Quelles pouvaient être mes difficultés au quotidien, en particulier avec mes aides à domicile. Je lui racontais mes nombreux déboires rencontrés par le passé, ces récits laissent d'ailleurs toujours les gens un peu perplexes et surpris. Il s'avère que cette personne est éducatrice pour des personnes présentant un retard mental. Nous avons donc partagé toutes les deux nos expériences respectives. C'était vraiment très intéressant et surtout très enrichissant.

 

Je lui expliquais aussi qu'à l'origine, l'initiative de mon blog était justement de trouver un moyen de relater toutes ces difficultés que je rencontre, toutes ces choses qui rendent certains jours plus difficiles que d'autres. Que c'était devenu pour moi un moyen de ne plus me taire. De ne plus passer sous silence des situations vraiment inadmissibles ou injustes. Et notamment en ce qui concerne le vie lorsque l'on est en situation de handicap.

 

Et c'est là que cette personne m'a dit une chose qui m'a réellement interpellée : « Toi, tu as de la chance, tu peux t'exprimer. Tu as la possibilité de dire quand quelque chose ne va pas ou ne se passe pas bien. Certains n'ont pas cette chance, notamment les patients avec qui je travaille. » Bam. Ces paroles me sont apparues comme une grande révélation. Une prise de conscience. Parce que oui, j'oublie parfois que certains n'ont pas cette capacité à dire tout haut ce qu'ils vivent ou ressentent. Je me suis donc sentie privilégiée d'avoir la possibilité de le faire.

 

Malgré tout, il s'avère que depuis des années, depuis les nombreux combats que j'ai pu mener face aux auxiliaires de vie incompétentes, malveillantes, face aux prestataires de services irresponsables, j'ai toujours eu à cœur de ne jamais passer les choses sous silence. Justement parce que je partais du principe que certaines personnes chez qui ce personnel intervient ne peuvent pas se plaindre, ne peuvent pas se faire entendre lorsqu'ils subissent des situations difficiles. Ou bien même que certaines d'entre elles ont peur de s'exprimer de peur de représailles. Je pars aussi toujours du principe que si nous sommes plusieurs à nous plaindre d'une même personne ou d'une même situation, cela peut faire évoluer les choses.

 

C'est un combat que je mène toujours avec mes tripes. Je ne supporte pas l'injustice. Je ne supporte pas le manque de considération que peuvent subir les personnes en situation de handicap. En gros, je supporte difficilement la bêtise humaine. Le blog que je tiens est devenu mon arme contre toutes ces situations grotesques que personne ne devrait avoir à supporter. Dernièrement, je n'ai pas pu me taire lorsque j'ai assisté à une scène humiliante dans un TGV. Je vous en parlais ici. Et je suis convaincue que j'aurai encore à le faire à l'avenir. Ce ne sera pas un problème.

 

Je crois qu'il est important de se dire que tout le monde mérite le respect et la considération. Quelque soit sa situation. Passer les choses sous silence n'est pas rendre service à la cause. Cela n'est pas juste envers ces personnes justement qui n'ont pas la capacité de s'exprimer. Qui aimeraient le faire, mais n'y arrivent pas. Pour toutes ces personnes, je me suis jurée de toujours me battre et m'exprimer au nom de tous. Il est bien question là de liberté. De liberté d'expression.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BAL 30/11/2013 17:05


Merci pour le partage de votre expérience et  pour  l'énergie que vous déployez.


Je suis maman d'une enfant de 6 ans IMC suite accident à l accouchement. J ai arrêté de travailler pour prendre soin d'elle. Je suis travailleur social, comment prendre soin des autres et la
laisser en institut sans etre assurer du meilleur traitement. Peu de gens comprenne mon choix, c'est un vrai combat que de devoir justifier auprès de tous. Personne ne comprend.


Votre témoignage est important car ma fille ne parle pas et je ne peux donc pas savoir comment elle vit les choses, si je peux laisser échapper par mégardes en la grondant parce quelle a pas
voulu travailler " tu peux toujours courir pour que je te lise une histoire maintenant" sans que cela la blesse....


J'ai peux de temps libre pour vous lire mais un classement plus précis de vos articles m 'aiderait à aller directement au sujet qui peut m intéresser : l 'accessibilité, vos ressentis par
rapports aux phrases comme la mienne, l 'école, le regards des autres, ....


merci pour le temps que vous donnez. J'arrive pas à en faire autant et pourtant je sais qu'il y a de petits trucs qui pourraient aider d'autres... un jour peut-être.


Très belles photos

fedora 07/08/2013 19:14


bravo pour ce combat ! c'est un billet qui sonne "juste" (c'est le cas de le dire !)... je n'ai pas de handicap, mais je pars du principe qu'il faut toujours dire ce qui ne va pas (et aussi ce
qui va bien !) aux gens car c'est la seule façon, d'autant si plusieurs voix se lèvent, de faire avancer les choses !

Emilie Morel 07/08/2013 15:56


Coucou,


Tout à fait, continue de parler, de t'exprimer, pour ceux et celles qui ne peuvent pas.


J'ai un handicap mais il ne se voit pas et quand j'en informe certaines personnes, elles ne me croient pas ou bien elles se barrent et ne me parlent plus, tout simplement parce que j'agis de
façon différentes d'elles.


Parfois, j'ai envie de crier ma colère, de dire tout un tas de choses concernant ma maladie, et d'autres fois, je baisse les bras, je me dis que des personnes comme moi, embêtent le monde,...


Donc s'il te plaît, continue car c'est très agréable de te lire et j'aime beaucoup ce que tu écris.


Bises

mVmHmE 07/08/2013 18:45



Coucou !


Je suis catastrophée par ce que tu me racontes. Le pire, c'est que cela ne me suprend pas. Déjà que les gens se comportent parfois mal quand le handicap se voit comme le nez au milieu de la
figure... Alors un handicap invisible, je ne peux qu'imaginer ! 


Je pense que tu trompes en disant que les personnes comme toi embêtent le monde ! Tu existes et donc tu as le droit de t'exprimer !! :)


Merci de tes mots gentils en tout cas. Bonne soirée !



Pierre 07/08/2013 15:13


coucou me revoila.


Ma petite fille Aurore atteinte d'autisme, justement, a 8 ans, et ne parle pas.


Alors...continue a parler :-)


 


Pierre

mVmHmE 07/08/2013 18:46



Bonjour Pierre,


Promis, je parlerai toujours :)