Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Archives Par Mois :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 07:45

large--1-.jpg

 

Je crois que c'est ce que mon histoire, mon parcours de vie m'ont appris au fil des années. J'ai appris malgré moi que même dans les épreuves, il faut toujours ne retenir que le positif. Trouver du bon dans chaque chose. Même mauvaise. En tout cas, autant que possible. Parce que bien évidemment, on ne vit pas dans le monde de oui-oui et compagnie. Certaines épreuves sont bien sûr plus difficiles que d'autres. Mais, il me paraît important de toujours regarder devant, plutôt que de regarder dans le rétroviseur. Et de bloquer sur le passé et ses mauvaises périodes.

 

Je sais que j'ai plutôt un tempérament optimiste, qui me sauve dans bien des situations. Parce que parfois, il serait plus tentant de baisser les bras, de se décourager. En effet, cela paraît plus facile. Moins contraignant. Mais cela est-il vraiment utile ? Parce qu'au final, on a tendance à ruminer, à bloquer sur cette chose négative. Et toute notre énergie part là-dedans. Pour rien. En tout cas, pour rien de constructif. Alors à quoi bon.

 

Par exemple, dernièrement, j'ai rencontré quelques problèmes de santé, de grosses douleurs notamment, et j'ai eu tendance à broyer du noir. Ce qui m'a valu des semaines un peu pénibles. Et ce n'est qu'aujourd'hui, quelques semaines plus tard, que j'ai pris conscience que cet état d'esprit ne m'a pas aidée à aller mieux. Bien au contraire. Je dirais que le noir alimente le noir. En conséquence de quoi, cela paraît impossible de surmonter cette épreuve et d'apercevoir le bout du tunnel.

 

Pourtant, j'ai toujours été convaincue du pouvoir que l'esprit a sur le corps. Alors pourquoi parfois, je me perds en chemin et oublie ce point essentiel ? Avoir des pensées positives est forcément plus porteur que de tout voir en négatif. Voir la vie du bon côté doit être un état d'esprit au quotidien. Comme un élément essentiel. Indissociable de tout le reste. En tout cas, je m'y applique le plus possible.

 

D'ailleurs, cette semaine j'ai pu tester cela lorsque j'ai appris une mauvaise nouvelle concernant mon projet professionnel. Sur le moment, j'ai été très énervée. Déçue. Découragée. Tout ce que vous pourrez trouver d'équivalent. Et puis, deux jours plus tard, je me suis dit que cela ne servait à rien. Qu'il fallait bien m'y faire et m'adapter. Je me suis dit que chaque problème a sa solution et que je trouverai bien un moyen de contourner cela.

 

Alors, je ne dis pas que je suis parfaite dans ce domaine – qui l'est d'ailleurs. Mais, je crois que se tenir le plus possible à cet état d'esprit peut aider à avoir des repères chaque jour. Afin de ne pas s'éparpiller. Et de dépenser notre énergie de la bonne façon. Je crois que prendre la vie du bon côté est vraiment ce qu'il y a de mieux à faire. Pas vous ?

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dominique Lamy alias Edwin Lyoquaim 24/06/2014 11:37


Effectivement Elodie cela semble une bonne philosophie de prendre ce recul de la pensée positive, mais elle n'est pas spontanée : le premier réflexe devant une
contrariété c'est de râler!


Il faut donc s'y entraîner et lutter consciemment contre "l'à-quoi-bon-ite", ce n'est pas toujours facile dans ce monde de l'immédiateté et, quand, en plus, cela
vient s'ajouter, au quotidien, à la nécessité d'assumer la "gravitessence" de son handicap sans trop le montrer : cela devient de l'Art !


Je crois qu'en ce domaine tu es (permettez-moi de vous tutoyer) une vraie artiste et partageuse qui plus est, de tes petits secrets de Vie et de tes rêves multiples
et "accessibles" à tous ou presque.


Continuons donc quoi qu'il arrive, sur ce chemin de communication joyeuse que l'on soit "handivisible" ou "handicaché" et montrons au monde d'aujourd"hui que nous
avons, sans aucun doute, à lui apporter des nouveautés d'humanité !


L'amicalement vôtre, Dominique.