Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 12:17

20061009192005 noir-et-blanc-contre-jour

  Les mois défilent, tout ça me parait à la fois hier et loin... Ces derniers temps pas mal de choses me font penser à toi et me rappellent que tu n'es plus là. Tu es entrée dans ma vie, il y a plusieurs années maintenant en tant qu'auxiliaire de vie pour devenir plus tard une amie, de celles qu'on souhaite garder pour la vie. Et puis, un jour l'année dernière, tu as décidé de nous quitter, de quitter ce monde, cette terre où tu ne te sentais visiblement plus à ta place...

  Je te disais qu'en ce moment, plus que d'habitude, je pense à toi. C'est parce que, de là-haut, tu dois constater que je rencontre des difficultés avec une auxiliaire de vie - encore une fois, oui je sais. Et comme à chaque fois que cela se produit, je repense aux moments que tu passais chez moi en intervention et où tout était simple et paisible. Quand tu étais là - même pour le boulot - je passais de bons moments, riches en échanges. Tu me comprenais, nous avions énormément de goûts en commun et une vision de la vie et des gens sensiblement identique. Tout cela était bien au delà d'une relation aidant-aidé - tellement au delà tu le sais...

 Et puis, ta présence me manque. Ta  simplicité qui rendait un certain chaos environnant insignifiant. Aujourd'hui, cet équilibre n'existe plus. Je traverse un petit cap difficile dans ma vie avec mon entourage, et t'avoir à mes côtés en ce moment me ferait du bien - mais tu n'es plus là. Je sais, je dois me faire une raison. Pourtant l'amie que tu étais suffirait à gommer certaines de mes peines, sécher certaines de mes larmes et je n'aurais plus de doutes... 

  Il n'empêche qu'à travers mes souvenirs, les images de toi, ton sourire et ta gentillesse que je n'oublierai jamais, tu es là, chaque jour, auprès de moi. Et cela m'aide.


  Prends soin de toi, là où tu es... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BERNADETTE.SENIGOUT-RICARD 05/03/2012 16:51


COMME VOUS JE SUIS HANDICAPEE JE ME SUIS PERMISE UN JOUR D'ALLER SUR VOTRE BLOG QUE JE TROUVE TRES SYMPA AVEC BEAUCOUP DE COMMENTAIRES ET DE REFLEXTIONS QUI COLLE PARFAITEMENT AVEC MA
PERSONNALITE J'AI 55ANS JE SUIS EN PRERETAITE DONC PLUS DE TEMPS POUR LIRE LES AUTRES VOIR QUE QUAND ON A UN HANDICAP LA VIE N'EST PAS SIMPLE TOUS LES JOURS MAIS IL FAUT ETRE COMBATIVE BRAVO POUR
VOTRE BLOG

Enjoys 02/03/2012 11:09


Je pense que l'absence d'une personne est toujours dure à supporter surtout dans les moments difficiles de la vie. Et même si tu retrouves une amitié simple et qui t'aidera, elle te manquera quoi
qu'il arrive.


Tu arriveras certainement petit à petit à mieux l'accepter et à vivre avec...

michelle 01/03/2012 17:49


je suis très attachée à mes personnes, j'ai eu l'occasion de devenir formatrice -puisque j'ai les diplômes adéquats- mais j'ai refusé car j'aurais eu du mal à quitter mes patients,


j'en ai perdu deux en 2010 et j'en ai eu beaucoup de chagrin , car je les connaissais depuis des années , et une grande proximité s'était créée entre nous, une grande affection m'unissait à eux;


et quand mon état de santé m'a contrainte à arrêter j'ai éprouvé beaucoup de remords, notamment pour une dame qui a beaucoup de mal avec mes remplaçantes ;


mais j'ai la joie de continuer à les voir toutes, en amie , et elles sont très importantes pour moi


j'espère que vous pourrez renouer des relations équivalentes avec vos nouvelles avs,


je vous souhaite bon courage


je viendrai régulièrement sur votre blog

michelle 01/03/2012 09:41


bonjour,


je suis auxiliaire de vie depuis des années; j'ai accompagné mes personnes avec bonheur; hélas, un accident de travail m' a rendue handicapée, mais toutes je suis restée en contact avec toutes;
nous nous voyons régulièrement , ça a été très dur de ne plus pouvoir m'occuper d'elles, et pour certaines le changement d'avs s'est mal passé;


j'ai eu le sentiment de les abandonner ;


ces rencontres ont bouleversé ma vie,et je pense souvent à ceux qui sont partis ,


je vous souhaite bon courage, c'est réconfortant de lire que nous avons autant d'importance pour nos patients qu'ils en ont pour nous

mVmHmE 01/03/2012 16:16



Bonjour,


Je suis touchée de lire votre parcours à travers vos mots. Je vous répondrai que cela me réconforte également de savoir que certaines personnes font ce métier pour les bonnes raisons et
s'attachent à leurs patients en retour. 


Car, il faut bien le comprendre, une auxiliaire de vie est directement dans l'intimité du quotidien d'une personne malade ou dépendante. Et cela sous entend forcément un certain rapprochement ou
attachement. En tout cas, quand l'écoute et le respect sont là, tout est possible, je le sais...


Bonne journée et merci de votre témoignage.