Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Archives Par Mois :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 09:45

Aider-Karine--c-est-aussi-aider-Antoine-et-Bastien-copie-2.jpg

Ces derniers jours est sortie la nouvelle campagne de l'Association des Paralysés de France. Elle se nomme ainsi : « Aider Karine, c'est aussi aider Antoine et Bastien ». L'affiche et la vidéo de cette campagne opposent, ou je dirais plutôt mettent en parallèle, d'une part Karine qui est en fauteuil roulant et d'autre part Antoine avec son fils Bastien en poussette.

 

 

Une fois n'est pas coutume, cette campagne de l'APF est très intéressante et pointe une nouvelle fois du doigt une préoccupation de plus en plus importante à l'époque actuelle : l'accessibilité. Peut-être est-il utile de rappeler qu'encore aujourd'hui, trop de lieux en France restent impraticables – inaccessibles – aux personnes en situation de handicap. Il est question d'une personne en fauteuil roulant qui se retrouve bloquée au bout d'une rue sur le trottoir car il est trop étroit ou comporte un obstacle (je vous parle des poubelles en travers du chemin ou pas?). Il est aussi question d'une personne qui ne peut se déplacer en transports en commun dans sa ville car les équipements ne sont pas adaptés et ne permettent pas l'accès. Parlons également de toutes ces marches à l'entrée des bâtiments qui empêchent certains de se faire soigner chez le médecin, d'aller poster une lettre, de se rendre à la mairie. Et j'en passe.

 

Vous l'aurez compris, les exemples sont nombreux. Trop nombreux, malheureusement. Cette question de l'accessibilité doit vraiment devenir une priorité et un droit offert à tous. Et je pense qu'il est essentiel que cette problématique ne se pose pas uniquement dans le cadre du handicap. En effet, elle peut bien évidemment être étendue aux parents se déplaçant avec leurs enfants en poussettes, aux personnes âgées ayant des difficultés pour se déplacer. Je crois qu'il faut avoir conscience que chacun, à tout âge de sa vie, peut être confronté à un handicap. Qu'il soit temporaire ou non. Et qu'en ça, penser la ville comme un lieu accessible à tous, quelle que soit sa condition physique, ne devrait pas paraître aux yeux de certains comme une utopie. Bien au contraire.

 

      *  *  *

Pourquoi ne pas imaginer et construire ensemble cette ville où chacun serait libre de se déplacer sans difficulté, d'aller à la rencontre des autres ? Après tout, je ne vois pas de raison de faire de distinction entre Karine, en fauteuil roulant et Antoine avec son fils en poussette. L'un et l'autre ont bien le même droit qui est d'aller où ils veulent simplement, d'aller acheter leur baguette, d'aller voir un film au cinéma... et tout cela sans qu'un obstacle se mette en travers de leur chemin.


Alors, on s'y met ?

 

 

Pour soutenir l'APF dans ses actions, vous pouvez faire un don en cliquant ici.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Trenty 17/10/2013 14:53


C'est vrai que depuis que j'ai mes filles.


Je me suis vachement rendu compte que pas mal d'endroit été inacessible pour les personnes à mobilité réduite.


Et c'est bête qu'il ai fallut que je soit embeté moi même pour m'en rendre compte.

mVmHmE 28/10/2013 13:53



Tu pointes du doigt le fait qu'aujourd'hui, sans être directement concerné par une situation, on ne se rend pas compte. Et du coup, on ne fait pas gaffe ! C'est pour ça que ce genre de campagne
de pub est vraiment déterminant ! Sensibiliser les autres est une priorité, je crois.



Alain 13/10/2013 14:19


Bonjour


Ne jamais baisser les bras, même s'ils ne sont plus en états de marche, toujours garder la tête haute, aussi haute que les personnes debout,  parler, dialoguer, sensibiliser toujours et
encore, tenter de convaincre un commerçant, un médecin, un fleuriste, un pharmacien, une banque, une église, un hôtel, un cinéma  et tant d'autres encore... qui nous ouvre une porte, que les
personnes à mobilités réduites, peut être plus encore les usagers en fauteuils roulants, n'ont pas besoin de charité mais d'autonomie et donc de portes automatiques ! 


Oui, absolument, que chacun puisse aller à la rencontre de l'autre, que chacun puisse partager avec l'autre; c'est mon leitmotiv, que je prône et encourage activement dans mon Association du
S.E.L. (Système d'Echange Local), et je m'aperçois que l'accès aux logements reste aussi un des problèmes majeur : les échanges que j'effectuent personnellement ( soutien scolaires, dépannage
informatique ect...) ont lieu à défaut d'accessibilité, la plupart du temps à mon domicile et non chez les autres adhérents de mon association comme cela se pratique logiquement dans le 
S.E.L avec les personnes "valides". Ne sommes nous pas, nous-même autrement valide et autrement capable... Je part du principe que chaque personne quelle qu'elle soit, peu apporter quelque chose
à l'autre et la diversité créer la richesse du partage.


La liberté de circulation pour tous est un droit universel. Une société totalement accessible et inclusive que la loi nous avait promis en 2015 à encore bien du chemin à parcourir... 


Nous partageons le même combat et j'ai toujours beaucoup de plaisir à lire vos chroniques.


A bientôt


Alain

mVmHmE 16/10/2013 16:28



Je vous rejoins tout à fait quand vous dites que les personnes en fauteuil roulant n'ont pas besoin de charité mais bien d'autonomie !


Bravo pour votre combat et votre message encourageant ! À bientôt.



alice 12/10/2013 15:00


Vraiment d'accord, j'aimerai travailler dans l'accessibibilité car je me trouve en difficulté pour faire quoi que ce soit hors de chez moi, je pense que cette campagne montre qu'il y a beaucoup
de gens qui ont ces contraintes.


Je trouverai ça amusant de faire faire des cartes mentales aux gens, pour voir la manière dont ils voient leur quartier, ou leur ville. 

mVmHmE 16/10/2013 16:29



Cela pourrait être amusant en effet de demander aux gens la façon dont ils percoivent leur lieu de vie...



Des illusions livresques 11/10/2013 11:08


Coucou,


C'est clair qu'il faudrait s'y mettre !


Marre de ces trottoirs trop étroits, encombrés, inaccesibles,...


Par chez moi, il n'y a même pas de trottoir, résultat, quand je dois ressortir mes béquilles, c'est encore pire, je n'ai plus de place pour marcher, du coup, je ne sors pas.


Je crois que beaucoup de personnes ne se rendent vraiment pas compte qu'un tout petit truc peut franchement aider au quotidien.


Merci pour ce superbe article, encore une fois.


Gros bisous,


Emilie M

mVmHmE 11/10/2013 17:43



Coucou !


Oh ça me rend triste et à la fois me met en colère, de savoir qu'à cause de cela tu ne sors pas ! C'est bien la preuve qu'il y a encore du boulot dans ce domaine !!


Tu as complétement raison, encore trop de personnes ignorent qu'une petite bricole (pour eux) peut nous pourrir la vie ! Et c'est bien dommage...


Je te souhaite un bon weekend, des bizoos !