Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 11:00

      2013-06-07 20.41.14

Ce week-end était un peu particulier pour moi. Depuis plusieurs semaines, j'avais envie de me rendre sur Paris pour passer la journée avec une amie que je n'avais pas vu depuis un moment. Sur le papier, ce programme semble somme toute assez simple. Sauf que.


Sauf que dans mon cas, l'objectif était de m'y rendre seule, en fauteuil roulant. J'avais besoin de savoir que j'étais capable de le faire sans l'aide de quelqu'un. De sauter dans le train pour Paris et de rejoindre le centre de Paris en bus, seule. Bizarrement, je n'ai pas du tout appréhendé ce défi. Je n'ai pas du tout pensé aux difficultés auxquelles j'aurais pu être confrontée. J'ai plutôt choisi de penser à toutes ces supers choses que j'allais vivre durant cette journée.


C'est donc pleine d'entrain que je me suis réveillée samedi matin. Excitée comme une puce de me mettre en route. J'ai donc roulé à toute vitesse vers la gare pour ne pas louper le train. Une fois installée, je savais que l'heure de trajet allait me paraître interminable. Musique à fond dans les oreilles, j'ai pris mon mal en patience.


À peine descendue du train, direction: le bus. Je m'installe, le chauffeur démarre. Dès les premières secondes, je comprends que sa conduite sera... sportive. Peu importe, j'approche de mon but. Les rues défilent, je suis émerveillée face à ces superbes façades d'immeubles qui défilent. Face à ce nombre incroyable de vitrines de magasins. On roule, roule, roule au point que j'en oublie mon objectif principal: m'arrêter au bon arrêt de bus. Tellement absorbée par le paysage qui défilait devant mes yeux, j'ai failli ne pas arriver à bon port. Incroyable. Heureusement, il était encore temps de me concentrer sur les derniers arrêts qui me séparaient de mon adresse de rendez vous.


Me voilà donc arrivée au restaurant dans lequel j'ai retrouvé mon amie. Déjeuner très sympa dans un pub canadien. Délicieux hamburger. Une fois le repas terminé, direction le jardin du Luxembourg. Je ne le connais pas alors je suis ravis de m'y rendre. Je dois y aller seule et rejoindre mon amie devant l'entrée du jardin. Me voilà donc boulevard Saint Michel, la tête en l'air à observer toutes ces jolies choses que je croise. Je me rends compte que j'ai le sourire jusqu'aux oreilles. Je ne pouvais pas m'empêche de me dire 'T'es a Paris, quoi ! T'es venue toute seule !' Les mots ne suffisent même pas à vous décrire ce qui me passait par la tête et ce que j'ai pu ressentir.


Une fois arrivée devant l'entrée du jardin, je suis interpellée par de la musique. J'ai découvert un orchestre qui jouait dans le kiosque à musique, un peu plus loin dans le jardin. Moment magique, hors du temps. Je me suis laissée porter par ce son exceptionnel. Appréciant la reprise version Jazz de Billie Jean. L'après midi était vraiment très sympa. Papotage jusqu'à plus soif. Bien sûr, le temps est passé trop vite. Bien sûr, j'aurais voulu qu'il s'arrête. Bien sûr est venu le temps de reprendre le bus vers la gare. Je n'avais pas envie de repartir, j'avais le cœur serré. Tant pis, il le faut bien. Je suis remontée dans le train, toujours le sourire aux lèvres et des souvenirs plein la tête.

♥  ♥  ♥ 


Se lancer un défi personnel et le réussir est extrêmement grisant. Cela redonne du baume au cœur. Samedi, je me suis sentie heureuse comme jamais. Vivante. Réjouie d'avoir pu passer une journée superbe. En faisant les choses, comme les autres. En disant merde à la maladie. De nouveaux défis défilent déjà dans ma tête. Cette impression délicieuse de liberté n'a définitivement pas de prix...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alice 05/07/2013 13:47


Barvo :)

mVmHmE 11/07/2013 21:04



Merki :)



Elo 04/07/2013 19:19


Que c'est bon de se fixer des objectifs comme ça et t'y réussir :)


Super !

mVmHmE 11/07/2013 21:05



Merci !



بابا بلغة الأطفال 24/06/2013 20:39


Yes you can or an another brick on the wall..!