Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 18:10

2252564343 1

 

Aujourd'hui est un jour un peu particulier dans ma famille. Je ne vous en ai jamais parlé mais je suis l’aînée d'une fratrie de trois enfants. Et le petit dernier c'est mon 'petit' frère - pas petit par la taille au contraire (il me dépasse de deux têtes) mais y'a pas les années ont beau passer, je le considère toujours comme mon petit frère - sept années nous séparent

Et aujourd'hui est le jour où il est parti loin de nous pour continuer ses études. Oui, il sera désormais à plus de 600 km de moi, de nous... Et je trouve ça super chouette pour lui, même si la soeur que je suis serais tentée d'être égoïste et de lui dire que ça serait mieux qu'il reste près de moi. Non, ce séjour loin de nous, sa famille lui fera le plus grand bien, j'en suis convaincue.

Pourtant, ce départ me bouscule plus que ce que j'aurais pu imaginer. Nous nous sommes vus vendredi soir pour un repas de famille et j'avais prévu, ce soir là, de te dire plein de choses, de te dire tout ce que j'avais sur le coeur. Mais voyant la fin de soirée arriver, et prenant conscience que les minutes approchaient avant les 'au revoir', j'ai paniqué, j'ai eu peur de craquer (et je ne le souhaitais pas car je voulais que toi tu partes le coeur léger...) Donc, ce soir là, je me suis contentée de te souhaiter bon courage pour ta nouvelle installation et de te demander de me donner de tes nouvelles dès que tu seras arrivé.

Seulement, on est bien loin de tout ce que j'aurais aimé savoir te dire. Alors je choisis de te dire ces choses, ici et maintenant.

Je te dirai tout d'abord que je regrette déjà les samedis midi où on avait pris l'habitude que tu viennes déjeuner à l'appart et où on cuisinait ensemble de bons petits plats. J'aime aussi par dessous tout quand ces déjeuners se prolongent en mini weekend passé chez moi et que tu restes dormir, ce qui nous permet de passer des heures entières à discuter. Ces moments là me manquent déjà.

Je te dirai aussi que j'aime être ta grande soeur et que parfois j'ai l'impression que c'est toi mon grand frère car tu as un grand recul sur certaines choses de la vie, malgré ton jeune âge... Tu es toujours de bon conseil quand j'ai besoin de me confier à toi, que quelque chose me contrarie et que j'ai besoin que tu me dises ce que tu en penses. Tu me prends comme je suis et tu me comprends. Et de ça, je dois te remercier, car peu de gens le font de cette manière là...

Je te dirai aussi que tu es un battant, tu te bats pour obtenir ce que tu veux dans la vie. Ton récent diplôme en est la preuve. Tu manques souvent de confiance en toi et je crie haut et fort que tu ne devrais pas. Tu as énormément de qualités et moi, ta grande soeur, j'aimerais le faire entendre au monde entier car trop de monde ignore ta force et ta grande sensibilité. Tu as les yeux grands ouverts sur tout ce qui peut se passer autour de toi. Tu n'es pas un grand bavard mais je préfère à la limite car les fois où tu prends la parole de grandes phrases sortent de ta bouche. En tout cas, moi, tu m'épates toujours

Je te dirai aussi que je serai toujours là pour toi même si beaucoup de kilomètres nous séparent désormais. Que quoi qu'il arrive, tu peux compter sur moi. Tu pourras toujours partager avec moi tes joies, tes doutes, tes peines. N'hésite jamais.

Je te dirai aussi une chose que je te dis trop rarement: je suis fière de toi, fière de ce que tu es et fière de l'adulte que tu es en train de devenir. Ce départ si loin pour tes études me le prouve. Tu grandis. Toi, mon petit frère pour la vie.

Et pour conclure, je te dirai enfin que je te souhaite de t'épanouir là où tu es désormais pour un an et demie. Je sais que je te retrouverai transformé, grandi et plus fort de cette expérience. Alors bien sûr tu rentreras de temps en temps nous voir et je me languis déjà de te revoir pour que tu me racontes tout ça ! En attendant, profite à fond de ces instants qui te donneront les armes pour ta vie d'adulte, ton avenir. 

 

Avec beaucoup de pudeur: ta grande soeur.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Camille 17/04/2012 12:59


PS : j'adore toutes les chansons de Vanda Shepard !

mVmHmE 18/04/2012 20:56



On est pareilles alors ! :p



Camille 17/04/2012 12:58


Très belle déclaration. Ton petit frère part loin mais maintenant avec skype vous pourrez vous voir et parler autant que possible ! Ce sera différent mais vous ne vous perdrez pas de vue :-)

mVmHmE 18/04/2012 20:56



Merci Camille ! Je sais que je ne le perdrai pas de vue, je pense même que cela pourrait renforcer nos liens déjà importants ! Et puis, à son âge, il doit voler de ses propres ailes et se
construire.


Bonne soirée :)



FleurDeMenthe 11/04/2012 20:07


Très beau texte émouvant... Et j'aimerais dire que 'envie cette relation que tu as. Moi mon frère m'insupporte, me donne envie de lui donner des claques, car il multiplie les erreurs, les
boissons, les cigarettes, les insultes et les manques de respect. Mais j'ai aussi de la peine, parce que je pense qu'au fond, dans ses 23 ans, il est mal, très mal... Essayer de le sortir de
l'eau, alors que lui refuse, voilà le dilemne qui s'expose à moi...
J'aimerais tant qu'au moins nos échanges soient plus simples. Je suis touchée par tes mots que j'ai peur de ne jamais pouvoir dire, parce que je l'aurai perdu...

mVmHmE 18/04/2012 21:13



Bonsoir FleurDeMenthe ! Je m'excuse de la lenteur de ma réponse (le temps file beaucoup mais beaucoup trop vite !)


Je comprends à travers tes mots que c'est un peu compliqué avec ton frère... Le temps et la maturité arrangeront sans doute les choses. Il y a quelques années à peine mon petit frère et moi ne
nous parlions pas et n'étions pas du tout complices alors ne t'inquiètes pas trop ! Prends soin de lui, à ta manière ;)


Je te souhaite une bonne soirée !



michelle 10/04/2012 23:01


j'espère de tout coeur que ton frère lira ton texte;


je suis l'ainée de trois;


j'avais un petit frère de 17 ans plus jeune;


en 99, IL A EU 26ANS ET UNE leucémie;


en 2001 il a eu 28ans puis nous a quittés, après s'être battu pendant deux ans;


il aura toujours 28ans, jamais plus je ne pourrai lui parler, jamais je ne pourrai lui dire que j'étais fière de lui;


il faut toujours dire ce qu'on a sur le coeur pendant qu'on en a le temps

mVmHmE 18/04/2012 21:16



Bonsoir Michelle,


Désolée de ma réponse tardive, le temps passe trop vite.


Je suis triste de lire tes mots en ce qui concerne ton petit frère. La vie ne fait pas de cadeau malheureusement...


Je te rejoins complétement sur le fait qu'il faut toujours dire ce qu'on ressent aux autres quand on en ressent le besoin, c'est important !


Bonne soirée.



Missbavarde 10/04/2012 20:23


oh bah c'est pas toujours facile et parfois c'est plus simple dans un mail par exemple :)

mVmHmE 10/04/2012 20:25



Là, tu prêches une convaincue !!! :p



Missbavarde 10/04/2012 20:16


je vis loin de mon frère mais par contre quand je suis fière de lui je lui dis :) et là grâce à lui je suis tata et je suis encore plus fière tu penses bien

mVmHmE 10/04/2012 20:20



En fait, ce n'est pas de ma faute (c'est plus facile de dire ça ^^) mais j'ai grandi dans une famille où on n'est pas très démonstratifs alors on a parfois du mal à se dire ou se montrer les
choses... J'essaie de combattre cela mais ce n'est pas encore gagné !


Tu as opté pour la bonne solution en osant le dire à ton frère ! :)