Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Flux RSS :

  • Flux RSS des articles

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

Partager

Mardi 29 mai 2012 2 29 /05 /Mai /2012 21:30

tumblr ljefktxFzU1qdbbywo1 500

Pour les plus chanceux, ce weekend durait trois jours. Trois jours pendant lesquels le soleil et la chaleur étaient de retour. Il n'était pas trop tôt me direz-vous. Je suis d'accord. Je ne vous apprends rien si je vous dis que du coup les perspectives d'activités étaient beaucoup plus diverses que les semaines précédentes. En ce qui me concerne, dès que j'aperçois le soleil ou le ciel bleu à peine les yeux ouverts le matin, je sais que ma journée sera bonne ou en tout cas meilleure que d'habitude. Vous imaginez donc ma joie samedi matin quand j'ai vu qu'il faisait déjà beau et chaud. Ni une ni deux, les tongues et le petit top sont de sortie. Parce qu'eux aussi en ont eu marre d'être enfermés tout l'hiver... Au programme de ce jour: notre premier barbecue de l'année sur la terrasse. Pour cette occasion, nous avons convié nos amis afin de partager ce premier vrai moment d'été convivial. Nos papilles se réjouissent sous l'odeur de grillade, le rosé, la salade composée. Tout ce qui fait la joie de ce genre de moments. Les sourires et la bonne humeur sont au rendez-vous. Chacun y va de sa petite histoire à raconter. Les rires envahissent l'air si calme et apaisant. C'est l'occasion de prendre des nouvelles de tous car malheureusement, on ne se voit pas aussi souvent qu'on ne le voudrait. Le repas traine en longueur au point de sortir de table en fin d'après midi et de prolonger cet instant en allant se promener tous ensemble jusqu'au centre ville. Se quitter sur la promesse de remettre ça très bientôt.

Le lendemain, prendre la route un peu tard pour un déjeuner à la campagne en famille, Rejoindre la maison de famille après pas mal de temps coincés dans le bouchons. Tout oublier à peine arrivés, se réjouir de revoir les grands parents qui chérissent ce genre de réunion où très vite les gens reprennent leurs marques. Savoir par avance que le repas sera délicieux et les assiettes bien trop remplies mais, une mamie, ça ne se refait pas. Retomber en enfance rien qu'en regardant autour de soi et en partageant des souvenirs communs déjà répétés mainte et mainte fois mais qu'importe, on a toujours plaisir à les entendre à nouveau. Sentir le temps tourner au ralenti comme dans une bulle où le but ultime serait de profiter au maximum de ces instants si chers. Échanger des conseils de cuisine avec l'une et des conseils de bricolage et jardinage avec l'autre. Tout cela est précieux, comme une trace qu'ils souhaiteraient laisser. Et moi, je prends tout ce qu'il y a à prendre parce que j'adore ce sentiment paisible qui m'envahit dès que je suis à leur côté. Se taquiner comme si nous étions tous de grands enfants, quel que soit notre âge. Prolonger la journée jusque fin de soirée pour profiter au maximum de ces minutes, des derniers rayons du soleil qui ont déjà laissé de sacrées traces sur ma peau. Je crois qu'on avait oublié qu'un jour ce serait l'été. Dîner simplement, autour de cette table qui a déjà connu de si nombreux repas de famille mais qui aime toujours autant les recevoir. Nous voir grandir, évoluer. Passer le relais aux générations suivantes un jour... Et puis, vient l'heure du départ où j'ai ce même pincement au coeur à chaque fois, même si je sais que je reviendrai, je voudrais y rester encore un peu. Alors, on reprend la route, la tête remplie de bonne énergie, d'un sourire figé sur le visage tellement la journée a été magnifique.

Hier, dernière journée du weekend. La passer en amoureux, rien qu'à deux. Savourer la présence de l'autre. Partir faire quelques courses à pieds et en métro. Prévoir d'acheter de la peinture pour faire quelques petits changements dans l'appartement. Etre sur la terrasse et mettre en terre les plantes achetées la veille à la campagne. Redonner vie à ce lieu où j'adore passer des heures lorsque les beaux jours reviennent. Habiter cet espace avec de jolies jardinières fleuries, remplies de couleurs joyeuses qui me ressemblent. S'y sentir bien, se sentir chez soi. Profiter d'instants aussi simples et basiques que cela. Souffrir des coups de soleil qui ne veulent définitivement pas disparaître. Mais au moins, c'est la preuve que notre si cher soleil est bien de retour. Voir les heures défiler et être triste à l'idée que tout cela est en train de prendre fin et que demain le rythme habituel sera de retour. Mais qu'importe, une fois couchés en fin de soirée, se dire que le weekend a été très bon, apaisant, ressourçant et que nous sommes heureux d'avoir pu faire autant de choses, d'avoir partagé des instants agréables avec nos proches. Et croiser les doigts pour que le weekend suivant arrive vite car celui qui se termine avait clairement un avant goût de vacances, ce qui n'est clairement pas désagréable... 
Par mVmHmE - Publié dans : Mes humeurs.
Laisser un commentaire, c'est ici. - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés