Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 17:10

 2013-10-14-16.41.50.jpg

Il y a quelques temps, j'ai ressenti le besoin de venir te voir. Cela faisait un moment que j'avais prévu de me rendre auprès de toi mais l'occasion ne s'était pas réellement présentée. Alors quand, l'autre jour, je me suis retrouvée à quelques centaines de mètres de toi, je n'ai pas pu résister, j'ai pris le chemin. Je me fais la même remarque à chaque fois, je connais chaque allée, chaque recoin par cœur. Sans même y réfléchir, tout me mène à toi.

C'est donc sans mal que je me suis retrouvée à tes côtés. Émue comme si c'était la première fois, les mains tremblantes de te savoir juste là. À quelques centimètres de moi. Je ne peux m'empêcher de me dire que je n'oublierai jamais ce jour où tu as pris place dans ce lieu. Je n'oublierai jamais ce que j'ai pu ressentir ce jour là et ressens encore aujourd'hui. Plus de deux ans, après. Cette place ne devrait pas être tienne, elle devrait être parmi nous.

Je rêverais d'avoir, ne serait-ce qu'une fois, la possibilité de discuter de vive voix avec toi. Partager un repas, des sourires, des anecdotes que nous aimions tant nous raconter. D'entendre à nouveau le ton de ta voix, si douce. De ressentir le bien être qui m'envahissait à chaque fois que j'étais en ta présence. Je ne peux oublier ton regard, ces jolis yeux bleus, remplis de douceur. Tu étais une belle personne.

De ces personnes que l'on sait précieuse dès le départ. Qui ne mérite pas de nous quitter si jeune. De laisser un aussi grand vide dans nos cœurs. En ça, je trouve la vie injuste, parfois. Je ne comprends pas pourquoi ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers. Je n'accepte pas cette idée. Malheureusement, on ne peut pas tout maitriser dans la vie. Sinon, je t'aurais gardé à mes côtés.

Alors, il y a quelques jours, j'ai eu besoin de te dire que je ne t'oublie pas.

Que tu es dans mon cœur, dans mes pensées.

Là où tu es, j'espère que tu as trouvé la paix.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chez Laet 15/10/2013 19:37


Je ne sais pas à qui s'adresse ce texte (une amie peut-être) mais il est très émouvant!

mVmHmE 16/10/2013 16:25



Merci. En effet, il s'adresse à une amie que j'ai perdu...



la carne 15/10/2013 15:26


wahou... je suis sans mot...

mVmHmE 16/10/2013 16:25



Merci...



FleurDeMenthe 15/10/2013 11:45


Je suis très touchée par ton texte, parce qu'il m'arrive bien souvent de le ressentir aussi. Je ne réussis pourtant pas à aller au cimetière, une barrière invisible m'en empêche

mVmHmE 16/10/2013 16:26



Se rendre au cimetière est en effet une étape difficile. Mais curieusement, pour ma part, cela me fait du bien de m'y rendre, parfois.



lcead 15/10/2013 00:19


Je crois qu'Elo dit vrai.

mVmHmE 16/10/2013 16:26



;)



Elo 14/10/2013 20:25


Je suis sur que cette personne t'entends de là où elle est ...

mVmHmE 16/10/2013 16:26



Oui, je pense que tu as raison. En tout cas, je l'espère...