Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:30

large--1-.png

 

J'ai eu envie de réfléchir à cette question suite à la lecture d'un article la semaine dernière sur le fait que certaines personnes handicapées se plaignent beaucoup, notamment sur les blogs. Alors je me suis d'abord demandée ce que pouvait signifier le fait de se plaindre. Parce que selon moi, il peut y avoir plusieurs façons de voir les choses. 

 

Je dirais que dans un premier temps,  il pourrait y avoir ces gens qui se plaignent pour tout, tout le temps. Disons que ce serait leur seul mode de communication et leur seule façon de voir la vie. Et puis, il y aurait les autres. Ceux qui, parfois, suite à un événement lambda ou à une période particulière de leur vie, ont besoin d'exprimer un malêtre. Ou tout simplement d'écrire leur ressenti sur une situation donnée. 

 

Mais il me semble qu'il ne faut pas réduire une personne à ce seul écrit. Car il fait partie d'un tout. Je crois plus que tout que c'est tout à fait humain de connaître des périodes où c'est plus facile que d'autres de surmonter les épreuves qui se présentent sur notre chemin.

 

Alors, je me pose - et je vous pose - cette question :

Faut-il avoir honte de reconnaître ses faiblesses ?

 

Il me semble que tenir un blog - et en particulier lorsque l'on décide d'y parler de la maladie ou du handicap - c'est être vrai. Ce n'est pas forcément y écrire uniquement quand tout va bien. Comme pour s'inventer une vie. Lisse, sans difficulté. À mon avis, ce serait se mentir à soi-même. Mais aussi mentir à ses lecteurs.

 

Je ne suis pas en train de vous dire que ce serait intéressant de tenir un blog uniquement en écrivant sur ces choses négatives qui font partie de la vie. Non. Je crois plutôt que c'est intéressant de partager et de communiquer sur ce qu'est vraiment la vie d'une personne en situation de handicap. C'est à dire qu'il y aura de tout, des bons et des mauvais moments.

 

D'ailleurs, il me paraît plutôt humain d'oser reconnaître ses faiblesses. Au lieu de toujours dire que tout va bien. Qu'on emmerde les emmerdes. Qu'il suffit de le vouloir pour que la vie soit un long fleuve tranquille. Franchement, qui croit ça ? Je ne suis pas pessimiste mais plutôt réaliste. La vie est belle, c'est certain. Le débat n'est franchement pas là.

 

Et ceux qui me suivent régulièrement savent à quel point j'aime profiter de la vie, me lancer des défis. Il faut savoir trouver de la joie dans de petites choses. Mais j'en oublie pas pour autant que parfois les choses se compliquent un peu. Temporairement. Et que ces épreuves plus difficiles nous feront d'autant plus apprécier le bonheur par la suite.

 

Je pense que reconnaître ses faiblesses dans certaines épreuves ne signifie pas forcément se plaindre. Je pense que c'est plutôt être honnête. Vrai. Et assumer ce qu'on peut ressentir ou vivre. C'est aussi un moyen d'avancer, de se surpasser que d'oser dire quand ça ne va pas. Comme ça, après, on passe à autre chose. Et c'est tant mieux.

 

♥ ♥ ♥ 

 

Et vous, vous en pensez quoi de cette question ? Pensez-vous qu'il faille avoir honte de reconnaître ses faiblesses ? Cela m'intéresse beaucoup d'avoir votre avis. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Melgane 16/08/2014 23:45


Je pense que tout le monde a des faiblesses et que les assumer, les accepter, admettre que ben, oui, on n'est pas Superman, c'est déjà un pas en avant pour les combattres, essayer de les
résoudres, de les atténuer, de les surmonter. Mais je pense aussi qu'il ne faut pas ne voir que ses faiblesses et donc ne faire que se "plaindre" de ne pas réussir et qu'il faut savoir voir ses
qualités.

mVmHmE 11/09/2014 21:17



Je suis tout à fait d'accord avec toi !



renald 06/08/2014 15:41


Mais non, je ne suis pas flatteur, tout simplement sincère...

DarkGally 06/08/2014 14:39


Je t'avoue que je n'ai pas l'impression de me plaindre sur VMG même si j'ai déjà entendu ce reproche. Pourtant, mon point de vue est que la vie est remplie de galères et que le mieux c'est
d'essayer d'en rire, donc j'essaie d'être drôle dans mes écrits même si ça ne fait pas marrer tout le monde. Est-ce que je reconnais mes faiblesses ? Pas sûre car je déteste me sentir faible et
ne pas avoir le contrôle. Car être faible ou vulnérable à un moment donné sont pour moi deux choses différentes. Je suis en situation de fragilité et de précarité (ouais c'est pas juste mais bon
c'est comme ça) mais je ne me sens pas faible pour autant.


Vaste question...

mVmHmE 06/08/2014 15:02



Tu as une très bonne démarche en cherchant à en rire ! Je suis d'accord avec toi, avoir une faiblesse à un instant T ne fait pas nécessairement de nous quelqu'un de faible. Je pense que la force
(en opposition à faiblesse) est aussi dans la tête même quand le corps est plus fragile... Comme tu dis, vaste question. Merci d'avoir partagé ton point de vue en tout cas :)



rénald 06/08/2014 14:21


Mes faiblesses, c'est de ne pas écrire comme vous... Mes faiblesses, c'est peut-être de ne pas être aussi beau que vous êtes belle...!!!  .. Mes faiblesses, c'est de ne pas être vous....

mVmHmE 06/08/2014 14:24



Toujours aussi flatteur ce Rénald :)



Little Red 05/08/2014 16:24


Je me plains assez peu. En tout cas sur mon blog. Il m'arrive d'écrire quelques posts d'humeurs quand un sujet me touche particulièrement comme là :
http://www.littlered.fr/archives/2014/03/07/29377335.html. Je n'ose pas dire que ça ne va pas. Les gens qui se plaignent trop souvent, ce n'est pas agréable alors j'évite.
Mais il y a se plaindre et se plaindre. Se plaindre d'un handicap, d'une souffrance constante, de ne pas avoir accès à tout ... N'est-ce pas légitime ? Certaines personnes se plaignent du temps,
des impôts, d'un ongle incarné et le monde entier semble rallier leur cause alors que ça semble futile quand on aimerait n'avoir que ça à penser.
De mon point de vue, se plaindre permet d'avancer. Une fois que c'est dit, c'est dit, je passe à autre chose. Je suis quelqu'un de très optimiste et j'essaye de voir le verre à moitié plein.
Malgré tout, on va se l'avouer, je ne suis pas le genre de personne à dire que la vie est belle même si j'essaye de profiter de tous les petits bonheur qu'elle a à offrir. Se plaindre, c'est
juste humain.

mVmHmE 06/08/2014 14:33



Je trouve tout à fait légitime de se plaindre d'un manque d'accessibilité. C'est clair que beaucoup de personnes se plaignent pour bien moins. Je suis d'accord: dire ce qui ne va pas permet
d'avance après ! Merci d'avoir partagé ton point de vue :)



Sylvie 05/08/2014 13:52


Reconnaître ses faiblesses c'est admettre que l'on en a et les avoir identifiées ! Ce qui signifie avoir du recul sur ce que l'on est. Et cela nous rend d'autant plus humain. En parler, exprimer
ce que l'on ressent face à cela, c'est communiquer. Tout simplement. Se plaindre est aussi une manière de s'exprimer, nous n'avons pas tous la même. Pour ceux qui préfère ne pas parler, ne pas
s'exprimer, entendre et ou lire, ce que que les autres ont à dire est important également. Tout mode d'expression, tout mode de communication est utile, se plaindre en est un, à chacun de vouloir
l'entendre, l'écouter .... ou pas ! 

mVmHmE 06/08/2014 14:35



Je suis 100% d'accord avec vous ! Merci d'avoir pris le temps de réagir :)