Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:45

384692001 209f357a3f

J'ai besoin d'écrire. Besoin de mettre des mots sur ce que je ressens. Besoin de me libérer de ce poids, écrasant. Je veux écrire mais je ne sais comment exprimer ce qui est en moi. Je ne sais quels mots employer. D'ailleurs, les mots justes existent-ils pour décrire ce que mon coeur et ma tête ressentent ? Et si les mots ne suffisaient pas à me soulager ?

Je me sens vide. Comme une coquille d'oeuf. Mon corps n'est que l'ombre de lui-même. Sensation troublante de ne rien ressentir ou à l'inverse d'être complètement submergée par mes sentiments. Même face à ce clavier, je me sens impuissante. Les mots voudraient sortir mais ne trouvent pas le chemin des touches...

Je traverse une phase de grande remise en question. J'ai la tête qui pense en permanence, de jour comme de nuit. C'est épuisant. Je me demande parfois si ma tête ne va pas exploser à cause de tout cela. La vie est faite de différents chemins, pré-tracés - ou non. En tout cas, me concernant, j'ai très vite compris et intégré que la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Les mois (et années ?!) défilent et j’enchaîne les obstacles à franchir sur ces différents chemins de la vie. Certains sont plus faciles à affronter que d'autres. La grande majorité d'entre eux me semble dérisoire une fois franchis et vaincus. La vie est ainsi faite, j'en ai fait mon affaire. Mais là, il s'avère qu'en ce moment, j'en bave particulièrement. Je peine à sortir la tête de l'eau. Comme l'impression de couler, emportée vers le fond.

Certains constats font mal, certains mots peuvent nous blesser au plus profond de notre être. Tel un coup de massue sur la tête. Ou même sur le coeur lui-même. Le laissant larmoyant et douloureux. Nous sommes tous plus ou moins armés face à ces épreuves de la vie. Il nous arrive de fatiguer face à ce poids sur nos épaules. Il nous arrive aussi de les affronter la tête haute, déterminé à ne pas se laisser envahir. Malheureusement, ces temps-ci, mon corps et ma tête ne parviennent plus à encaisser les choses en silence. J'ai mal. D'une douleur qui me prend aux tripes, me donnant la nausée parfois.

Il est question d'éléments indissociables à ma vie. De contraintes permanentes qui ne trouveront pas de remède. Jamais. Il est parfois compliqué de composer avec elles. De les accepter. Pourtant, je n'ai pas le choix. C'est le prix à payer pour vivre. Vivre comme tout le monde, autant que possible. Et quand ces facteurs environnants viennent à partir en miettes, à ne pas suivre le bon chemin, c'est ma vie entière qui est emportée dans la tornade. Balayant tout sur son passage. Me laissant agonisant sur le bord du chemin. Cherchant désespérément à me relever...  

Je chéris l'idée que les choses vont s'arranger avec le temps. Que ma vie va retrouver une certaine stabilité. Me permettre d'être à nouveau sereine et souriante à la vie. Je n'aime pas ces instants où le chaos parait être la seule option. Et si tout cela restait fragile pour toujours ? Et si toutes ces remises en question ne trouvaient pas de réponses ou de solutions ? Serai-je suffisamment solide pour garder la tête hors de l'eau ?  


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

guy 26/10/2012 12:01


Bonjour,


Je suis tombé sur votre blog par hasard, et je me permets de vous écrire car je l'ai trouvé très touchant mais surtout plein de vérité "vraie". Certes, personne ne peut me se mettre à votre
place, ressentir votre propre vécu...Etant moi-même frère d'une personne handicapée mentale, je suis de votre avis que "la vie n'est pas un long fleuve tranquille....", mais je pense qu'un jour
ou l'autre la chance vous sourit...


Je vais poursuivre la lecture de votre blog  :-)

mVmHmE 07/11/2012 18:33



Je vous remercie de votre visite et de votre message de soutien. Bienvenue sur mon blog alors, j'espère que la suite de la lecture vous a plu !



Corinne (Couleur Café) 24/10/2012 13:35


On a une force insoupçonnée au fond de nous pour rebondir chaque fois qu'il le faut ! Et craquer de temps en temps ne fait pas de mal finalement ;-) Je t'embrasse.

mVmHmE 07/11/2012 18:34



Tu as tout à fait raison. Bizoos :)



Audrey_tdp 23/10/2012 22:13


Coucou,


j'ai lu avec beaucoup d'attention tes mots et je dois dire qu'ils m'ont touchée. Je m'y suis retrouvée à certains. Ils sont difficiles en ce moment, mais quelques-uns sont quand même venus
jusqu'ici pour s'exprimer.


La vie est loin d'être un long fleuve tranquille en effet, mais elle est ainsi faite. Elle est comment nous on la ressent, comment on l'appréhende, comment on l'accueille. Je sais...bien plus
difficile à dire qu'à faire.


Les obstacles en font partis et nous devons les accepter et les surmonter. Chacun traversé sera une petite victoire.


Je te souhaite d'aller mieux, de " remonter à la surface " si je puis m'exprimer ainsi, et de retrouver le courage et la force d'aller de l'avant dans la vie.


Mes pensées t'accompagnent pendant cette période difficile.


Gros bisous !!

mVmHmE 07/11/2012 18:38



Je suis contente si tu te retrouves dans certains de mes mots. Tu as raison, les obstacles font partie de la vie, malheureusement. Ça je l'ai très vite compris...


Un grand merci de ton soutien, de tes mots. Et de ta fidélité.


Des bizoos :)



ange-line 23/10/2012 22:11


les mots que tu as cru ne pas trouvé sont bien là et m'ont touché bon courage à toi bizzzz

mVmHmE 07/11/2012 18:41



Merci Ange Line. Parfois, on pense ne pas trouver les mots... mais ils viennent quand même. Et ils soulagent.



spunky 23/10/2012 20:37


Je trouve ça courageux d'oser écrire son mal être de la sorte. Ainsi exposé, tu ne peux le fuir. Chez moi aussi, la tête fonctionne non-stop (rien à voir avec tes soucis, plus des problèmes
d'argent pour moi). Pourtant, les jours passent et les choses avancent (pas toujours en s'améliorant, mais ça viendra!). Courage à toi !

mVmHmE 16/11/2012 11:49



Merci de tes mots ! Je te souhaite bon courage également.



valentine 23/10/2012 16:36


Oh dès que j'ai lu le titre, j'ai compris. En apnée, voilà une expression que j'ai employée récemment...Du coup je n'écris presque plus depuis quelques temps. 


Mais surtout, sans vivre les mêmes évènements, comme je te comprends ! Cette sensation d'être coincée sous l'eau jusqu'à la prochaine accalmie qu'on ose à peine espérer. Attendre. Lacher-prise
peut-être ? Je pense TRES fort à toi


Tu vois, tu dis ne pas trouver les mots mais si ils sont là, tu es encore là !!!


Je t'embrasse bien fort

mVmHmE 16/11/2012 11:55



Je sais que tu me comprends. D'ailleurs, tu es toujours présente quand j'ai besoin de toi ! Je t'adore ! 



unicks 23/10/2012 14:58


je ne sais pas quoi dire... alors je t'envoie des bisous....

mVmHmE 16/11/2012 11:57



Des bizoos, c'est bien aussi ! ^^