Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 19:30
phpThumb generated thumbnailjpg

Ces derniers jours, j'avais besoin de me changer les idées, de bouger, de sortir, de bruit. Bref, de fuir cette solitude et ce silence qui avaient pris trop de place depuis deux semaines dans ma vie... J'avais donc prévu d'aller au ciné mardi dernier, le soir en amoureux à quelques kilometres de chez moi. Impatiente toute la journée de cette sortie à venir, comme une gosse. Et puis, un coup de fil de mon homme une heure avant pour me dire que j'allais être déçue, que la batterie de la voiture était morte et que c'était donc compromis pour le ciné... Effectivement, il ne s'est pas trompé, j'étais trop dégoutée ! Je ne me laisse pas abattre et propose qu'on se retrouve à pied à mon bureau pour partir en ville tranquillement et profiter de températures plus douces... Et puis, tout à coup, une évidence: qu'à cela ne tienne, on ira au ciné en centre ville même si il est moins bien que l'autre (certaines salles ne sont pas accessibles en fauteuil). Me voilà remotivée à cette idée, je retrouve mon homme toute joyeuse et impatiente d'arriver.

Une fois arrivés dans les rues piétonnes, nous allons de suite voir si la salle pour le film est accessible et prenons nos billets. Chrono lancé, il nous reste une heure pour aller dîner... Hop, petit resto en amoureux, rapidement. Et l'affaire est dans le sac ! Direction le ciné pour aller voir le film.

Le film dont je vous parle et que je tenais absolument à voir très vite, c'est 'De rouille et d'os'. J'ai vu sa bande annonce, il y a des semaines de cela et depuis je brûlais d'impatience de le voir.
20h15, les lumières s'éteignent, la musique commence, les images du début du film défilent...

Pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler, 'De rouille et d'os', c'est un film franco-belge de Jacques Audiard sorti le 17 mai 2012.


Synopsis:

Ça commence dans le nord. Ali (interprété par Matthias Schoenaerts) se retrouve avec Sam, cinq ans, dans les bras. C'est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c'est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son petit pavillon, elle s'occupe du petit. A la suite d'une bagarre dans une boite de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Stéphanie (interprétée par Marion Cotillard) est dresseuse d'orques à Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu'un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu l'usage de ses jambes et pas mal d'illusions. Il va l'aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.

de-rouille-et-d-os-2012-22963-1741612620

1699622 3 798f marion-cotillard-dans-le-film-de-jacques 58c

Ce que j'en ai pensé:

Ce qui est certain, c'est que ce film ne laisse pas indifférent. Dès les premières minutes, nous sommes absorbés par l'atmosphère. Une certaine douceur et comme des images un peu ralenties qui créent cette ambiance si particulière. La première partie du film nous présente le portrait de deux personnages complétement différents, je dirai même à l'opposé. D'un côté, Ali, cet homme très grand, un monstre de muscles. Réservé et brut de décoffrage. Résolument indépendant avec un côté 'je n'ai besoin de personne !'. En parallèle, il y a cette femme, Stéphanie. Elle est belle, elle plait et elle le sait. Une fois un homme pris dans ses filets, elle se lasse très vite. A priori ces deux destins ne sont pas faits pour se croiser. Jusqu'à l'accident. Ce fameux accident qui va faire basculer tout le film. Black out après lequel on découvre une Marion Cotillard (Stéphanie) métamorphosée. Cette scène où elle découvre à son réveil qu'elle est en fauteuil roulant m'a beaucoup émue. Bouleversante. Elle apparaît le visage au naturel, très peu maquillée. Touchante et troublante. De ce visage ressort une grande détresse. Sa vie a basculé et elle n'a pas encore idée de ce qui l'attend. Son chemin vers l'acceptation de ce nouveau corps va être long et chaotique. Mais après le coup de fil passé à Ali, les choses vont prendre une toute autre tournure. Il entre dans sa vie dans ce moment si particulier pour elle, avec un corps qu'elle ne comprend plus. Lui, la traite comme n'importe qui, ne fait pas de différence. Pas de pitié. Il ne la surprotège pas. Ça me plait beaucoup. Trop de gens ont tendance à penser que, parce que nous somme malades ou handicapés, il faut nous prendre avec des pincettes ou nous épargner. C'est faux. Rien ne me fait me sentir plus vivante que quelqu'un qui va me traiter comme tout le monde, sans différence. Pas de pitié, merci. Ali a cette force qui est de la tirer vers le haut, lui faire aimer à nouveau la vie. Lui redonner envie de sortir de chez elle. De se montrer au monde que Stéphanie a cherché à fuir les semaines précédentes. J'ai aimé cette scène où, en bord de mer, il lui propose d'aller se baigner et qu'après un long silence réfléchi, elle lui dit 'tu te rends compte de ce que tu dis ?' Comme si cette proposition était complètement déplacée. Après une très longue attente et réflexion, elle se décide finalement pour la baignade. Cette scène où elle est dans l'eau est magique. Son visage rayonne de joie. Comme une nouvelle liberté retrouvée. C'est à partir de là qu'elle choisit de 'vivre' selon moi. Ayant pris conscience que c'est possible. Malgré tout. Ali ne la voit tellement pas comme une personne différente qu'il va jusqu'à prouver à Stéphanie qu'elle est encore désirable et finit souvent dans son lit. Cependant, elle n'est pas la seule femme dans sa vie. Sans être en couple, il papillonne à droite à gauche. Il est comme ça, sans attache, Brutal. Parfois même violent. Même son rapport avec son petit garçon est compliqué car il ne sait pas s'y prendre. Elle et lui passent pas mal de temps ensemble. Elle semble fascinée par cet homme, allant même jusqu'à l'accompagner à des combats très brutaux et interdits par la loi. Avec elle, il est capable d'une grande tendresse. Mais qui disparaît aussitôt qu'il s'éloigne d'elle. Ces deux là sont connectés. La vie glisse sur eux. Un évènement va faire qu'Ali va quitter la région sans prévenir qui que ce soit, pas même Stéphanie. Un drame va à nouveau les rapprocher des mois plus tard. Je ne vous en dirai pas plus. Je vous dirai simplement que je trouve que ce film expose à merveille des instants de vie, remplis de sincérité et de vérité. Il est très sensible, plein d'émotions. Je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter par cette aventure cinématographique. Je ne serais d'ailleurs pas surprise que Marion Cotillard soit récompensée pour ce rôle tellement elle en paraît imprégnée. Affaire à suivre donc...

Ce que j'ai adoré de cette soirée:

Passer une soirée à deux, en amoureux. S'improviser la soirée malgré un imprévu de dernière minute qui aurait pu tout foutre en l'air. Profiter d'instants simples et légers. Se dire que la vie est délicieuse parfois, que cela tient à peu de choses. Dîner sur le pouce mais apprécier le repas. Se laisser imprégner par la magie que peut avoir le noir complet d'une salle de cinéma. Observer et vivre les mêmes réactions que le public face à ce qu'on voit à l'écran. Rentrer à pied du centre ville après le film, profitant encore de la chaleur restante de la journée. Refaire le monde, débriefer le film sur la demie heure de chemin jusqu'à l'appart. Partager les instants qui nous ont le plus marqués dans le film. Ne pas s'empêcher de faire le parallèle avec notre vécu, notre vie avec la maladie. Sourire. S'aimer. Rire. Etre encore imprégnés du film bouleversant des heures durant. Bref, vivre. Cela n'a pas de prix...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bouju 04/10/2012 01:30


Bonsoir, je suis arrivé sur votre blog en cherchant une photo sur facebook sur le handicap (javais besoin d'un panneau emplacement réservé personnes handicapés)


pour un photo-montage d'un remake d'une affiche de pub. Je vous la ferai parvenir je pense que ca devrait vous faire sourire. Bel article, moi aussi j'ai beaucoup aimé ce film sensible qui
rappelle ceux des frères Dardenne, Connaissez vous leur cinéma? (je pense que oui). Je vous enverrai la pub et si elle vous plait vous pourrez la poster sur votre site si vous voulez. A bientôt.

mVmHmE 11/10/2012 20:15



Je ne connais pas les films des frères Dardenne. Ou alors je n'ai pas retenu... Envoyez moi votre pub, je regarderai ça ;)



Audrey_tdp 28/05/2012 12:39


Hello !


Je viens de te découvrir par le biais de Valentine-yeswhatelse car je cherchais à échanger sur ce film que j'ai vu récemment.


Il m'a complètement bouleversée, émue, et troublée.


Je l'ai trouvé magnifiquement beau, dur, philosophique et direct.


C'est sûr que je ne m'attendais pas à cela...


Cela donne à réfléchir, à méditer sur notre vie, notre chance de profiter d'instants heureux.


Bises et bonne journée !

mVmHmE 28/05/2012 20:36



Bonsoir !


Je te remercie de ce passage chez moi et te souhaite donc la bienvenue :)


Je trouve aussi que ce film est complétement bouleversant. On ne ressort pas indemne de l'avoir vu... 


Tu as raison, cela fait prendre un certain recul sur notre propre vie et ce qu'il faut savoir en apprécier...


Je te souhaite une bonne soirée et à bientôt :)



valentine 28/05/2012 11:26


oh la la c'est pas possible de m'émouvoir comme ça bichette !! ta force, ton courage, tout m'inspire et me questionn pour évoluer. Ce film comme les autres qui touchent à 'the " sujet,m'attirent
et en même temps me foutent la frousse, trop peur d'être confrontées à certaines émotions...te lire m'a déjà beaucoup touché (en bien), allez il faut que je me lance, c'est bien beau de faire la
maline sur mon blog mais... Toi tu me secoues les puces ! allez maintenant que j'ai avancé "intellectuellement" si je peux dire, faut que je passe à la pratique... !! Quelle jolie soirée qui plus
est ! Je t'embrasse bien fort ! Valentine

mVmHmE 29/05/2012 14:55



Salut Valentine !


Désolée de ne répondre que maintenant, je suis un peu débordée de tous les côtés...


Je suis touchée de savoir que je t'inspire et que je t'aide un peu à évoluer. Je suis ravie si je peux t'apporter mon aide en tout cas. Tu n'hésites pas si tu as besoin !


Lance toi et tu verras si l'aventure te plait ou non... Mais je suis convaincue que tu feras ton bout de chemin à ton rythme et c'est bien là le plus important !


Des bizoos :)



Blanche de castille 27/05/2012 20:50


"Vivre, ça n'a pas de prix", je suis bien d'accord avec toi... profitons de chacun de ces instants qui nous rendent heureux!

mVmHmE 28/05/2012 20:32



Bonsoir ! Tout à fait, vivre comme si demain n'existait pas :)



Missbavarde 27/05/2012 20:34


effectivement il paraît que le film est génial !! et cool pour ta soirée

mVmHmE 28/05/2012 20:32



Bonsoir Missbavarde ! Oh oui, je te le conseille vivement !!