Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques mots me concernant ...

 

tresse-co-te-.jpg

Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons en une force !

Pour me contacter :

Suivez moi aussi ici :

logo facebookFacebook6.jpg

logo hellocotonHellocoton4.jpg

logo twitterTwitter3

 

Logo du blog :

logoelodiefinished noir

25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 19:11
Ceci est un message personnel.

Dans la vie, il est parfois difficile d'exprimer ses sentiments. D'oser dire en face à nos proches ce que l'on ressent pour eux. J'ai toujours eu plus de facilité à le faire par écrit, cela me permet de dépasser ma pudeur naturelle. Je vais donc profiter de cet article pour écrire à quelqu'un qui compte beaucoup pour moi mais à qui j'ai toujours eu du mal à le dire...

 

---

 

Cher A. ,

 

Ce week-end, j’ai beaucoup réfléchi à notre relation. J’ai réalisé qu’elle a beaucoup évolué au fil des années. Quand nous étions petits, nous ne pouvions pas être dans la même pièce sans systématiquement nous chamailler. Tout le monde le savait, c’était comme ça. Après tout, ça se produit souvent à cet âge-là. Et puis, le temps est passé et nous avons grandi, découvrant que l’on pouvait être complices et même être dans la confidence de certaines bêtises qu’il fallait cacher aux parents. T’en fais pas, aujourd’hui il y a prescription.

 

Les contraintes de la vie et de ma maladie en particulier ont fait que j’ai dû te solliciter de nombreuses fois pour m’aider à la maison. Je crois que je ne réalisais pas à l’époque ce que cela pouvait représenter pour toi. Encore aujourd’hui, je me demande parfois si cela était pesant pour toi ou bien si cela était naturel. Je crois que tu me répondrais que c’était comme ça et qu’on n’avait pas le choix. J’ai souvent eu peur que tu m’en veuilles de t’avoir si souvent embêté avec cela.

 

Ensuite, toi et moi, on a quitté la maison. On a pris notre indépendance, quoi. La vie d’adultes nous tendait les bras. Forcément, cela a changé beaucoup de choses, pour toi comme pour moi. Les circonstances de la vie ont fait qu’on se voyait beaucoup moins. Je crois que l’on s’est habitués à cela. Tu avais ta vie de ton côté et moi, la mienne. Peut-être qu’inconsciemment tu as ressenti le besoin de prendre un peu de recul sur les contraintes familiales. Entre autres choses.

 

Toujours est-il que j’ai parfois eu la sensation de ne plus suffisamment te connaître. En tout cas, pas autant que je l’aurais souhaité. Je me demandais souvent ce qu’il se passait dans ta vie, si tu allais bien. Je sais que tu fais toujours en sorte que l’on pense que c’est le cas. C’est dans ta nature, tu es très indépendant. Tu me connais, je me pose toujours beaucoup de questions et je me suis notamment souvent demandé si cela te manquait parfois que l’on se parle ou que l’on se voie. J’avais beau douter de plein de choses, mon cœur me disait que si un jour j’avais besoin d’aide, tu répondrais présent quoi qu’il arrive.

 

Et puis, il y a deux ans il s’est produit quelque chose qui, à mon sens, a changé beaucoup de choses : tu es devenu papa. J’ai l’impression que c’est à ce moment-là que la notion de famille a repris tout son sens. L’arrivée de la petite E. a été l’occasion de tous nous ressouder autour d’un événement heureux. Car il en faut bien, de temps en temps. Et je pense pouvoir dire que c’est à ce moment-là que je me suis sentie plus proche de toi. Que nos échanges se sont faits plus réguliers et plus qualitatifs.

 

Lors de nos échanges ces derniers mois, j’ai pu comprendre certains silences ou certaines distances du passé. Je comprends et ne t’en veux pas. Je suis surtout ravie qu’il en soit autrement aujourd’hui. Beaucoup de choses ont changé dans ta vie depuis un an et je suis très heureuse pour toi car je sais que c’est mieux ainsi. Concernant notre nouvelle relation, je ne changerais rien. Je suis ravie d’avoir retrouvé mon petit frère. Ravie que l’on s’appelle et se voie bien plus souvent qu’avant. J’espère qu’il en est de même pour toi...

 

Ta (petite) grande sœur.

 

♥ ♥ ♥

Ceci est ma participation à « Un défi ou un écrit » d’Agoaye.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ceci est un message personnel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agoaye 29/02/2016 16:49

C'est très touchant, j'espère que tu lui feras lire ce message. En tous cas merci de l'avoir partagé avec nous !!

mVmHmE 11/03/2016 10:46

Oui, je lui ai envoyé, il a été très touché :)

royal indigo 07/02/2016 14:50

les relations entre frères et sœurs ne sont pas toujours évidentes alors il vrai la situation n'a peut être pas aidé!!
mais quand on a de l'amour et qu'on est à l'écoute de l'autre c'est plus simple !!

mVmHmE 20/02/2016 14:54

Ces relations ne sont pas toujours évidentes à certains moments de la vie mais heureusement cela change tout en vieillissant :)

Ophelie (L'Ecarpulte) 05/02/2016 17:25

Un message vraiment magnifique...
Même si l'amour est inconditionnel, c'est vrai que quand la maladie et le handicap s'en mêlent, les relations familiales ne sont pas toujours faciles...
Quelle belle et touchante relation...

mVmHmE 20/02/2016 14:49

Merci Ophélie.

royal indigo 29/01/2016 13:30

un très beau message, l'amour entre frère et sœur et souvent difficile, et c'est souvent à l’âge adulte qu'on se rend compte de la chance qu'on a.
je suis contente que cette belle relation soit au beau fixe, il est vrai que devenir parent ça change bcp de chose!!

marie kléber 26/01/2016 14:07

C'est une très belle lettre. Parfois les relations dans une même fratrie ne sont pas aisées mais je crois que le temps fait bien les choses, que l'amour est là même au creux des silences, qu'il veille et qu'un jour il se dévoile davantage.
Bises ma belle.

fedora 26/01/2016 06:42

Quelle belle lettre <3

mVmHmE 02/02/2016 14:58

Merci :)

Mowgouaille 25/01/2016 20:33

Une amie, me parlant de sa soeur malade, racontait cette relation ambiguë et pourtant si forte, quand le handicap ou la maladie est au milieu... C'est très émouvant de te lire

mVmHmE 02/02/2016 14:58

Merci !
C'est vrai que ce n'est pas toujours évident mais je suis convaincue que cela apporte beaucoup à chacun au final...

Melle Bulle 25/01/2016 20:15

Je ne peux qu'être sensible à cette jolie lettre d'une grande soeur à son petit frère :)
Et tu as raison c'est souvent à la naissance des enfants, que le mot famille reprend tout son sens

mVmHmE 02/02/2016 13:44

Merci !
Oui, c'est fou comme le fait de devenir parent replace les choses au bon endroit...

Frederique G 25/01/2016 19:43

Bravo Elodie, et je pense que ton petit frère que tu cites souvent dans certaines occasions a fait ce qui lui semblait naturel. Ce qui se passe entre un frère et une soeur est inqualifiable, mais aujourd'hui chacun a trouvé sa place. Fred

mVmHmE 02/02/2016 13:44

Oui, c'est vrai chacun a trouvé sa place :) Bizoos

CécileP 25/01/2016 19:24

Outch pas facile d'écrire ses sentiments à une personne ... Bravo, tu as réussi moi qui connait ton blog que depuis quelques semaines, tu as réussi à me faire couler la larme ...
Ce n'est pas facile d'accompagner quelqu'un au quotidien dans son handicap parfois tout autant que d'être handicapé. Bonne soirée

mVmHmE 02/02/2016 13:43

Oh merci pour tes mots :) Ravie de t'accueillir ici alors !